Acebes victime de menaces après son carton rouge, l'USAP intervient

Acebes victime de menaces après son carton rouge, l'USAP intervient©Panoramic, Media365

Thomas Siniecki, Media365 : publié le lundi 02 janvier 2023 à 21h14

Mathieu Acebes a reçu nombre d'insultes, parfois réellement trop intrusives, après son carton rouge reçu face à La Rochelle ce week-end en Top 14. Son club de Perpignan a communiqué lundi soir afin de dénoncer la situation.



Le match entre Perpignan et La Rochelle (10-29), samedi, a été marqué par le coup de tête de Mathieu Acebes contre Jonathan Danty, ce qui a conduit à l'expulsion du capitaine de l'USAP. Comme souvent, ou même comme tout le temps désormais, les réseaux sociaux se chargent de l'exécution publique pour l'arrière catalan, ce qui a conduit le club à réagir de manière officielle : "Nous avons été informés des menaces et insultes reçues. Ce geste, que le joueur regrette infiniment, sera traité en son temps par la commission de discipline de la LNR et il en assumera les conséquences. Au demeurant, le club ne peut accepter ni tolérer que des menaces et messages de haine soient proférés à l'encontre de l'un de ses joueurs ou de sa famille. Le club en appelle à votre vigilance et tient à rappeler que le respect est une valeur essentielle de notre sport."

Au-delà des réseaux, certains messages ont aussi été directement reçus par le joueur sur son téléphone portable. Sur France Bleu, le manager Patrick Arlettaz a également appelé au calme : "Il regrette son geste et ne l'excuse pas, il sera puni. Mais ça va, stop." Après s'être chauffé avec son vis-à-vis durant le match, Acebes y est allé la tête la première au sol dans un regroupement. Vaguement caché par l'amas de joueurs, il a été immédiatement rattrapé par la vidéo. Danty est décidément visé de toutes parts depuis plusieurs semaines, puisque c'est lui qui avait déjà provoqué le carton rouge sud-africain avec le XV de France en recevant déjà un coup de tête (victoire 30-26 en test-match). Victime alors d'une fracture du plancher orbital, il avait dû sortir dès la douzième minute de jeu.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.