Agen : Le staff n'a pas résisté à la défaite à Bordeaux-Bègles

Agen : Le staff n'a pas résisté à la défaite à Bordeaux-Bègles©Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, Media365, publié le dimanche 01 novembre 2020 à 17h05

Après avoir assisté à la défaite de son équipe à Bordeaux-Bègles ce samedi, le président du club d'Agen Jeff Fonteneau a annoncé sur Twitter le départ de Christophe Laussucq et de Rémi Vaquin.

La patience n'est plus de mise pour Jeff Fonteneau. Alors que, quelques minutes après la lourde défaite du SU Agen sur la pelouse de Bordeaux-Bègles, le président du club du Lot-et-Garonne s'est exprimé sur les réseaux sociaux pour critiquer très vivement l'attitude de certains de ses joueurs, promettant des sanctions financières pour l'ensemble du groupe, il a finalement décidé de trancher dans le vif. En effet, alors que le SUA reste sur sept défaites à l'occasion de ses sept premières sorties en Top 14, c'est au staff que Jeff Fonteneau a décidé de s'en prendre. En effet, alors que Christophe Laussucq a récemment été confirmé dans ses fonctions malgré la grave crise de résultats que traverse le club, il n'est désormais plus question de voir le manager agenais poursuivre sa mission au sein du club.


Fonteneau éjecte Laussucq et Vaquin via les réseaux sociaux

Via son compte personnel Twitter, Jeff Fonteneau a annoncé le départ de deux membres importants du staff du SU Agen. L'ancien demi de mêlée international, arrivé dans le Lot-et-Garonne en début de saison dernière, a été démis de ses fonctions par son président. Il en est de même pour l'entraîneur des avants Rémi Vaquin, en poste depuis un peu plus d'un an après avoir été en charge de la touche entre 2017 et 2019. « A compter de ce jour, Christophe Laussucq et Rémi Vaquin ne sont plus les manager et entraîneur d'Agen », a laconiquement annoncé Jeff Fonteneau sur le réseau social. Sans doute que le dirigeant agenais espère un électrochoc au sein du groupe afin d'enrayer la spirale négative dans lequel le club est piégé depuis le début de la saison.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.