Agen : La défaite à Bordeaux-Bègles ne passe pas

Agen : La défaite à Bordeaux-Bègles ne passe pas©Panoramic, Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le samedi 31 octobre 2020 à 22h28

A la suite de la défaite d'Agen à Bordeaux-Bègles, l'entraîneur du SUA Christophe Laussucq a préféré ne pas répondre aux questions de la presse quand son président Jeff Fonteneau a critiqué ses joueurs sur les réseaux sociaux.

Rien ne va plus à Agen. En déplacement sur la pelouse de Bordeaux-Bègles ce samedi dans le cadre de la 7eme journée du Top 14, le SUA a subi une septième défaite en autant de sorties avec un écart record cette saison (71-5). Mais, au-delà du score, c'est l'attitude des joueurs agenais qui a provoqué le courroux de leur président Jeff Fonteneau. Quelques minutes après le coup de sifflet final, ce dernier n'a pas manqué de tancer ses joueurs via son compte officiel Twitter, promettant de ne pas en rester là, avec des éventuelles sanctions financières envisagées. « Je suis scandalisé par l'attitude des joueurs (certains) face à l'UBB. Je réfléchis à sanctionner le groupe financièrement, a déclaré Jeff Fonteneau dans son message. Insupportable que nos partenaires et supporters nous soutiennent économiquement dans ce contexte anxiogène et que le groupe n'ait aucun respect. »

Laussucq n'avait « rien à dire » sur le « néant »

Récemment maintenu à son poste d'entraîneur principal d'Agen, Christophe Laussucq s'est présenté face à la presse à la suite de la rencontre. Mais, touché par la contre-performance de ses joueurs, il a refusé de répondre aux questions des journalistes. « Je ne répondrai à aucune question. Je n'ai rien à dire vue la nullité de notre prestation. Je ne vais pas chercher d'excuse, a confié l'ancien demi de mêlée. Je n'ai rien à dire sur cette partie à part une chose : je suis triste pour nos partenaires du club qui cette semaine, ont manifesté leur soutien en disant qu'ils ne se feraient pas rembourser, ainsi qu'aux supporteurs qui ont eu la même élégance. Je suis triste pour tous ces gens qui nous soutiennent. Je ne ferai pas d'autres commentaires sur le néant de ce soir. » Avec huit points de retard sur Brive, premier non-relégable qui a un match en moins, Agen est en grande difficulté et la tension semble aller croissante à l'intérieur du club.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.