Pro D2 - Soyaux Angoulême / El Jaï : " Bayonne ? Ils nous ont pris pour des bouffons "

Pro D2 - Soyaux Angoulême / El Jaï : " Bayonne ? Ils nous ont pris pour des bouffons "©Media365
A lire aussi

Thibault Laurens, publié le jeudi 11 avril 2019 à 18h55

Alors que se profile un duel entre Soyaux Angoulême et l'Aviron Bayonnais, pour le compte de la 28eme journée de Pro D2, Younes El Jaï n'a pas mâché ses mots en conférence de presse. Le pilier du SA XV n'a pas apprécié le comportement passé des Bayonnais.

La rencontre entre Soyaux Angoulême et Bayonne vendredi, pour le compte de la 28eme journée de Pro D2, risque de sentir la poudre. Si, sur le plan sportif, l'Aviron espère l'emporter pour se maintenir en bonne position en vue des phases finales, les Basques affronteront un adversaire remonté comme jamais. En conférence de presse, Younes El Jaï s'est montré très virulent au moment d'évoquer ce futur match. « On a pris une branlée chez eux. Ils ont eu des comportements que moi, je n'ai pas oublié. Ils ont dansé après un essai, ils nous ont pris pour des bouffons. » Au match aller, Bayonne avait écrasé les Charentais, à Jean-Dauger, sur le score de 60 à 9.

Bru : « Je crois qu'Angoulême a un besoin urgent de conseiller en communication »



Très rancunier, le pilier ne s'est pas arrêté en si bon chemin : « Il y a des enjeux sportifs, mais aussi personnels. Maintenant, il faut qu'ils payent. Qu'ils aient perdu le derby ou pas, je m'en contrefous, nous on a un match à gagner vendredi et basta. » Des propos assez crus et qui n'ont pas tardé à faire réagir l'ancien international du XV de France Yannick Bru (18 sélections), aujourd'hui manager de l'Aviron Bayonnais. « Belle conf de presse !! Je crois qu'Angoulême a un besoin urgent de conseiller en Comm Et que son staff se grandit avec ces méthodes de préparation...& Juste préciser qu'à Bayonne nous ne manquons de respect à personne. A vendredi », a-t-il écrit, sur son compte Twitter. Les retrouvailles risquent d'être électriques. Rendez-vous est pris, ce vendredi soir à 20h30, sur la pelouse du stade Chanzy.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.