Pro D2 : Serge Blanco de retour à Biarritz !

Pro D2 : Serge Blanco de retour à Biarritz !©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le samedi 13 juin 2020 à 17h20

Serge Blanco (61 ans) va effectuer son grand retour au Biarritz Olympique, cinq ans après sa démission de la présidence du club biarrot.

Serge Blanco de retour au BO ! A 61 ans (il en aura 62 le 31 août), l'emblématique ancien arrière vedette du Biarritz Olympique puis président du club biarrot va retrouver ses couleurs de club.Blanco va prendre en main la destinée des cadets du BO jusqu'à nouvel ordre, a annoncé Jean-Baptiste Aldigé ce samedi sur son compte Twitter. L'ancien numéro 15 légendaire du XV de France (93 sélections) occupera le poste de manager de la catégorie, a précisé le président du directoire du BO, sixième du classement de Pro D2 au moment de l'arrêt définitif de la saison en raison de la pandémie de Covid-19. Blanco sera associé à deux autres noms bien connus du côté de Biarritz et du stade Aguilera Laurent Mazas et Philippe Bidabé, a fait savoir Aldigé, visiblement très heureux à en croire son Tweet et les nombreux smileys de joie qui l'accompagnent de voir le natif de Caracas (Venezuela) retrouver l'association du BO dans ce tout nouveau rôle.

Le vote négatif au projet de fusion avait poussé Blanco à la démission en 2015



Président de Biarritz - son unique club du temps de sa carrière de joueur - entre 1995 et 1998, Blanco avait ensuite abandonné son fauteuil pour s'asseoir pendant dix ans dans celui de président de la LNR. Le sextuple vainqueur du Tournoi des Cinq Nations avec les Bleus - dont deux Grand Chelem - avait repris les commandes du club basque en 2008, pour en démissionner sept ans plus tard, le 24 juin 2015 au sortir d'une assemblée générale houleuse sur fond de fusion avec Bayonne dans l'optique de former un seul et même club professionnel au Pays Basque. Après que les membres du BO omnisports ont soumis un vote négatif à ce projet de fusion, Blanco, également vice-président de la FFR à l'époque, avait immédiatement rendu son tablier. Sans savoir alors qu'il signerait un nouveau come-back cinq ans après, cette fois auprès des cadets.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.