Pro D2 : Perpignan - Biarritz, deux monuments pour une rédemption

Pro D2 : Perpignan - Biarritz, deux monuments pour une rédemption©Media365

Thomas Siniecki, Media365 : publié le vendredi 04 juin 2021 à 17h08

Une seule équipe pourra obtenir son billet pour le Top 14 samedi (coup d'envoi à 17h30), entre Perpignan et Biarritz en finale de Pro D2. Même si la configuration des barrages offrira une ultime séance de rattrapage au vaincu...



Auteurs d'un exercice quasiment parfait, aux avant-postes de bout en bout, les Perpignanais ont terminé premiers de la saison régulière avec 107 points et huit longueurs d'avance sur Vannes, battu lors du choc de la dernière journée (30-17). La semaine passée, les Catalans ont déjoué en demi-finales l'Oyonnax (27-15) de Beauxis. Les champions de France 2009, emmenés notamment par l'historique Damien Chouly, semblent donc favoris naturels samedi, eux qui ont su rester mobilisés après l'arrêt de la saison dernière alors qu'ils étaient déjà en lice pour la montée.

Acebes : "Trois ans que je veux revenir et montrer autre chose"

"J'ai la chance d'avoir un groupe de leaders avec moi qui est très fort, résume le capitaine Mathieu Acebes pour Rugbyrama.fr. Depuis trois ans, je sais que je veux revenir en Top 14. Trois ans que je me dis, tous les jours, qu'il faut qu'on revienne et qu'on montre autre chose. Je ne cracherai sur personne. Le public a été ultra-solidaire avec nous cette année-là." L'USAP, symbole catalan par excellence, totalise sept titres de champion - les six premiers ayant été décrochés avant 1956 - ainsi qu'une finale de Coupe d'Europe en 2003 (perdue contre Toulouse, 17-22). Jamais le club n'était descendu avant 2014, et sa dernière année en 2019 avait été historiquement humiliante avec seulement deux victoires.

Du côté des supporters, les 225 places attribuées dans le stade de Montpellier seront pour des partenaires du club, comme l'annonce France 3. Cinq écrans géants sont prévus en ville, et d'autres dans des communes voisines - toujours dans le respect des jauges sanitaires, bien entendu. Certains supporters feront même le déplacement pour rester à l'extérieur du stade à Montpellier, à seulement une heure de route. Ce sera moins évident pour les Biarrots, mais une fan zone de 800 places est également prévue à la Halle d'Iraty (selon Sud Ouest). La folie est tout aussi importante du côté du BO, autre mastodonte légendaire du rugby français qui rend cette finale si spéciale.


Cinq fois champions, les Basques l'ont été à trois reprises après 2000 (2002, 2005, 2006) et ont atteint deux fois la finale de Coupe d'Europe (2006, 2010). Tout peut se jouer sur la dynamique, car ils sortent d'une demi-finale dingue la semaine dernière à Vannes, gagnée 34-33 sur un dernier essai arraché par Gavin Stark après la sirène. Seulement troisième de la saison régulière, Biarritz avait dû passer par un tour supplémentaire facilement franchi contre Grenoble (41-14). Avec Steffon Armitage, Gilles Bosch ou encore Barnabé Couilloud, les Biarrots ont prouvé qu'ils avaient eux aussi de quoi voyager. Pour l'un comme pour l'autre, en cas de défaite, la seconde chance s'annonce d'ores et déjà bouillante la semaine prochaine à domicile, face à Pau ou Bayonne (treizième de Top 14).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.