Pro D2 (J5) : Grenoble battu mais leader

Pro D2 (J5) : Grenoble battu mais leader©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, publié le jeudi 26 septembre 2019 à 23h49

Deuxième de Pro D2, Grenoble s'est incliné 26-24 à Mont-de-Marsan, 14eme, en ouverture de la 5eme journée de Pro D2. Les Isérois ont notamment encaissé deux essais dans le dernier quart d'heure, mais prennent provisoirement la tête grâce au bonus défensif.

Grenoble a craqué ! Battu par Colomiers en ouverture de la saison, puis vainqueur de Carcassonne, Provence et Aurillac, ce qui lui a permis d'être deuxième au classement, derrière Angoulême, le FCG s'est incliné 26-24 à Mont-de-Marsan ce jeudi en ouverture de la 5eme journée de Pro D2. Les Grenoblois ont pourtant réussi une bonne première mi-temps, remportée 14-3 grâce à un essai non transformé de Nathanael Hulleu (40eme), deux pénalités de Gaëtan Germain et un drop d'Enzo Selponi, contre une pénalité de Christophe Loustalot, le tout en étant réduit à 14 en début de match suite au carton jaune de Raymond Rhule.

Grenoble leader provisoire

Si les Montois sont revenus à 12-17 grâce à Loustalot au pied, Grenoble a enfoncé le clou à la 66eme sur un essai de Jérémy Valençot transformé par Franck Pourteau (12-24). Mais ne parvenant pas à se mettre à l'abri, le FCG s'est exposé au danger et a tout perdu dans le dernier quart d'heure, encaissant des essais de Julien Lestremau (68eme) et Nacani Wakaya (74eme), transformés par Loustalot, qui ont ainsi donné la victoire au SM. Grenoble doit donc se contenter du bonus défensif, qui lui permet de prendre la tête du classement en attendant les matchs de vendredi et dimanche.



PRO D2 / 5EME JOURNEE
Jeudi 26 septembre 2019
Mont-de-Marsan - Grenoble : 26-24

Vendredi 27 septembre 2019
20h00 : Oyonnax - Colomiers
20h00 : Provence - Vannes
20h00 : Valence Romans - Carcassonne
20h45 : Rouen - Perpignan

Dimanche 29 septembre 2019
14h25 : Angoulême - Biarritz

Les rencontres Aurillac - Montauban et Nevers - Béziers ont été reportée à une date encore inconnue en raison d'une épidémie de staphylocoque dans les effectifs de Nevers et Montauban.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.