Pro D2 (J28) : Bayonne se rassure sur le terrain

Pro D2 (J28) : Bayonne se rassure sur le terrain©Media365

Guillaume MARION, publié le dimanche 25 mars 2018 à 16h26

Dans son antre de Jean-Dauger, Bayonne a résisté à Mont-de-Marsan ce dimanche (18-15) et se rassure sur le terrain, alors que le club éprouve des difficultés en coulisses. De son côté, les Montois marquent le pas au classement.

Alors que Bayonne vit une période bien délicate en coulisses, l'Aviron a assuré sur le terrain. A Jean-Dauger, les Bayonnais ont dominé Mont-de-Marsan (18-15), grâce notamment aux essais de Martin Bustos-Moyano et d'Emmanuel Saubusse, avant et peu après la mi-temps. Dans la lutte pour les phases finales, les Montois, réduits à 14 après le carton rouge de Romain Cabannes (2eme), se sont pourtant accrochés jusqu'au bout en marquant deux essais, dont un de pénalité en fin de rencontre (75eme). Mais, au final, c'est bien une troisième défaite de suite pour Mont-de-Marsan, qui empoche cependant un point de bonus défensif de son déplacement. Largement battus au match aller à Guy-Boniface, les locaux prennent donc leur revanche ce dimanche. Au classement, Bayonne remonte à la 8eme place mais ne peut plus rêver des phases finales, à cause de leur 11 longueurs de retard sur Béziers (6eme). De son côté, les Montois restent donc 4eme, suite au succès de Grenoble vendredi. Lors de la prochaine journée, ces derniers accueilleront le leader Perpignan et devront se reprendre pour ne pas voir Biarritz et Béziers leur passer devant.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
1 commentaire - Pro D2 (J28) : Bayonne se rassure sur le terrain
  • Aller assister à un match à Jean Dauger est un privilège pour qui n'est pas Basque . Nul autre club n'a un public avec autant de chœur - ce qui n'empêche pas les coups de gueule - et être au milieu de ce public quand il entonne en choeur la Pena Baïna est un pur bonheur .