Pro D2 (J27) : Oyonnax solide leader

Pro D2 (J27) : Oyonnax solide leader©Media365

Thibault Laurens, publié le vendredi 05 avril 2019 à 23h36

Cette 27eme journée de Pro D2 a livré des rencontres de très belle facture. Dans le choc du haut de tableau, Oyonnax s'est imposé face à Nevers, tandis que Brive a chuté à Aurillac. A souligner également la démonstration de Carcassonne face à Bourg-en-Bresse.

Le choc de cette 27eme journée de Pro D2 a tourné à l'avantage d'Oyonnax. Dans une rencontre plutôt serrée, les Oyomens ont éprouvé toutes les difficultés du monde à se débarrasser de redoutables Nivernais (30-22). Après une première mi-temps largement à l'avantage de l'USON (12-19), les hommes de Buononato sont passés en tête à l'heure de jeu, grâce à un essai de Tui. Un deuxième acte beaucoup plus serré, avec des zones de rucks très disputés. En fin de rencontre, un essai de MacDonald (79eme) a permis aux Aindinois de valider un succès qui aura mis du temps à se dessiner. Oyonnax a résisté et renoue avec le succès suite à sa lourde défaite face à Biarritz le week-end dernier, tout en consolidant sa place de leader de Pro D2.

Avec leur victoire face à Brive (14-11), Aurillac démontre une nouvelle fois qu'elle demeure une équipe très difficile à manœuvrer dans son antre de Jean-Alric. Après un bon début de match des Cantalous, concrétisé par un essai de Maituku (17eme) et la botte de Joris Segonds, le Stade Aurillacois a globalement maîtrisé la rencontre. Brive a répondu par l'intermédiaire de Uys. Néanmoins, la conquête corrézienne a été trop imprécise pour espérer décrocher un résultat (quatre touches contrées par Aurillac). Après trois succès de rang, Brive rate une belle occasion de récupérer le fauteuil de leader.

Vannes impressionnant, Colomiers se rassure



Mais qui pourra arrêter Vannes ? Après quatre victoires consécutives, les Bretons se sont imposés avec la manière sur la pelouse de Montauban (20-25). Après un gros début de match et deux essais inscrits par Chalmers et Popelin (5,29eme), les hommes de Jean-Noël Spitzer ont subi le retour de Montalbanais revanchards. Néanmoins, après une longue séquence de possession et alors que le score était en faveur de l'USM (20-15), Kamikamica (74eme) a scellé le sort du match en faveur de Vannes, qui s'installe confortablement dans le Top 5 en attendant le match de Mont-de-Marsan dimanche.

Dans un duel de mal-classés, Colomiers (15eme) n'a fait qu'une bouchée de la lanterne rouge Massy (31-7). Après un début de match durant lequel les deux équipes n'ont cessé de multiplier les maladresses, les Haut-Garonnais ont pris les devants, rentrant aux vestiaires sur un cinglant 31-0, grâce à des réalisations de Chiappesoni (22,26eme), Jaminet (29,31eme) et Inigo (37eme). Rien à signaler en deuxième mi-temps si ce n'est l'essai pour l'honneur des Massicois, inscrit par Bordes (56eme). Condamné à la descente en Fédérale 1, Massy devra montrer un autre visage lors de ses prochaines rencontres afin de préparer au mieux la saison prochaine.

Carcassonne déroule, Béziers victorieux 

Après sa défaite face à Colomiers, Carcassonne a retrouvé le chemin de la victoire face à Bourg-en-Bresse (45-10). Dans une rencontre de bas de tableau, les Audois ont déroulé. Dans le sillage d'un Giles Bosch au four et au moulin (17 ponts), l'USC a rapidement empoché le bonus offensif en première mi-temps. Ursache, Doumenc, Bosch et Marrou (15,18,22,32eme) ont scoré durant un premier acte largement dominé par l'USC avant d'être imités en deuxième période par Brady (62eme). Forts de ce succès, les hommes de Christian Labit gagnent une petite place au classement. L'USBPA descend à la 15eme place et se retrouve en position de relégable.

Enfin, que dire de ce Béziers - Provence, l'un des matchs les plus indécis de la soirée. Au terme d'un véritable chassé-croisé, Béziers s'est imposé d'une courte tête face à Provence (20-19). Dans le premier acte, quatre essais ont été inscrits, deux de chaque côté, portant le score à 17-14 en faveur des Biterrois. Au retour des vestiaires, le match s'est tendu, les deux équipes balbutiant leur rugby. Une deuxième période marquée notamment par l'imprécision des buteurs des deux formations. Néanmoins, une pénalité de 50 mètres inscrite par Lapeyre a permis à Béziers de l'emporter. Les pensionnaires du Stade de la Méditerranée intègre le Top 6 alors que Provence stagne dans le ventre mou.

Pro D2 / 27eme journée

 Jeudi 4 avril 2019

Bayonne - Biarritz : 14 - 19

Vendredi 5 avril 2019

Aurillac - Brive : 14 -11

Béziers - Provence Rugby : 20 - 19

Carcassonne - Bourg-en-Bresse : 45 -10

Colomiers - Massy : 31 - 7

Montauban - Vannes : 20 - 25

Oyonnax - Nevers : 30 - 22

Dimanche 7 avril 2019 

14h15 : Mont-de-Marsan - Angoulême

Vos réactions doivent respecter nos CGU.