Pro D2 (J14) : Oyonnax enchaîne une huitième victoire, Biarritz s'accroche

Pro D2 (J14) : Oyonnax enchaîne une huitième victoire, Biarritz s'accroche©Media365

Aurélien CANOT, Media365, publié le vendredi 09 décembre 2022 à 21h36

Invaincu depuis le 16 septembre dernier, l'intouchable leader Oyonnax a enchaîné une huitième victoire (le dixième match sans défaite), vendredi soir à domicile contre Montauban (26-10) pour le compte de la 14eme journée de Pro D2. Large victoire également pour son dauphin Biarritz, face à Soyaux-Angoulême (32-15). Le BO n'a plus perdu depuis cinq matchs mais compte treize points de retard sur les Oyomen.



Pas d'exploit pour Montauban. En déplacement chez la meilleure équipe du championnat de Pro D2 depuis le début de la saison, les Montalbanais, avant-derniers, savaient qu'ils s'attaquaient à un os. L'avant-dernier du classement rêvait malgré tout de crée la sensation, comme les huit derniers adversaires de cette redoutable équipe d'Oyonnax. A l'arrivée, non seulement Montauban s'est à son tour incliné contre l'intouchable leader de Pro D2 mais, comme la plupart des précédentes victimes des joueurs de l'Ain, il s'est fait pulvériser par les hommes de Joe El Abd, vainqueurs là de leur huitième match de suite et qui n'ont plus perdu depuis le 16 septembre dernier (à Mont-de-Marsan). Soit dix matchs sans perdre désormais pour ces Oyomen qui se sont très vite détachés vendredi lors de cette rencontre comptant pour la 14eme journée. Grice n'a ainsi pas attendu plus de huit minutes pour inscrire le premier essai de cette partie, tandis que Lovobavalu a fait le break seulement dix minutes plus tard.

Biarritz ne lâche rien

La machine Oyonnax était lancée et deux essais supplémentaires, signés Stark et Geledan, juste avant la pause, sont venus s'ajouter à la longue liste. L'essai montalbanais en seconde mi-temps n'a rien changé à l'histoire et Oyonnax, invaincu depuis près de trois mois maintenant, continue de jouer les rouleaux compresseur en tête, avec douze points d'avance sur son dauphin Biarritz. Car si Justin Boureaux et les siens demeurent toujours aussi irrésistibles, le BO a le mérite de ne rien lâcher et de s'accrocher, certes à distance. Comme son rival, le club basque n'a d'ailleurs pas fait de fioriture, vendredi soir pour prendre (largement) le dessus sur un autre mal classé Soyaux-Angoulême grâce à un Ilian Perraux de gala (deux essais, deux pénalités, deux transformations). En grande forme eux aussi, les Biarrots n'ont plus perdu depuis cinq matchs. Toujours aussi difficiles à bousculer sur la pelouse de leur stade Aguilera, ils y ont aligné vendredi une quatrième victoire.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.