Pro D2 (J13) : Vainqueur de Mont-de-Marsan, Oyonnax retrouve la première place

Pro D2 (J13) : Vainqueur de Mont-de-Marsan, Oyonnax retrouve la première place©Media365

Mathieu WARNIER, publié le dimanche 08 décembre 2019 à 16h18

Détrôné par Grenoble vendredi, Oyonnax a profité de la réception de Mont-de-Marsan pour reprendre la première place du classement de Pro D2 malgré une prestation moyenne.

Oyonnax a été une nouvelle fois bousculé à domicile mais reprend sa place de leader de Pro D2 au détriment de Grenoble. Face l'USO, qui restait sur six victoires de suite, les joueurs de David Auradou et David Darricarrère ont démarré le match en mettant la défense oyonnaxienne en difficulté, offrant à Yoann Laousse Azpiazu l'opportunité d'ouvrir le score. Si la première tentative s'est avérée trop courte, la deuxième a trouvé la cible après huit minutes de jeu. Dans la foulée, Yohan Le Bourhis a profité d'une position de hors-jeu des Montois pour égaliser. Après un deuxième échec au pied de Laousse Azpiazu, le jeu d'avants landais a fait la différence. En sortie de touche, le maul montois a pu avancer pour permettre à Christophe David d'aplatir le premier essai de la rencontre après 20 minutes de jeu.

Mont-de-Marsan trop indiscipliné

Déjà en difficulté dans le jeu face à Perpignan lors de sa dernière sortie à domicile, Oyonnax n'a pas brillé pendant près d'une heure. Seule la botte et l'opportunisme de Yohan Le Bourhis, tirant le maximum de l'indiscipline montoise, a permis à l'USO de tenir. Deux pénalités et un drop du buteur aindinois avant la mi-temps ont répondu à Laousse Azpiazu. Avant le retour aux vestiaires, Quentin MacDonald a rejoint le banc, payant l'accumulation de fautes de son équipe. Une infériorité numérique qui n'a pas été payée très chère car Léo Coly, remplaçant de Laousse Azpiazu dans le rôle de buteur, a manqué sa première tentative avant de se reprendre trois minutes plus tard pour remettre le Stade Montois devant au tableau d'affichage. Mais à peine MacDonald de retour que c'est Thomas Laclayat qui a quitté la pelouse dix minutes. C'est alors que le staff de l'USO a changé la donne avec les entrées de Jérémy Gondrand et Lionel Beauxis, pour son retour à la compétition après avoir été blessé à la voûte plantaire.

Oyonnax a su tenir sous la pression

Les Oyonnaxiens ont alors retrouvé de l'allant. Sous pression, la défense montoise a craqué et offert trois points à Gondrand. Un avantage confirmé en force grâce à MacDonald qui, suite à une pénalité rapidement jouée et un jeu au près, a aplati face à des Montois réduits à quatorze à cause du carton jaune pour Leandro Cedaro. Solides en mêlée jusque-là, les Landais ont cédé, encaissant trois nouveaux points à dix minutes du terme par Gondrand après une faute en mêlée. Piqués au vif, ils ont remis Oyonnax sur le reculoir et, après avoir poussé, la défense aindinoise s'est mise à la faute pour un essai de pénalité avec un carton jaune pour Sacha Zegueur. Sous la pression, les Oyonnaxiens ont mis les barbelés et, sur un en-avant, les Montois ont laissé passer leur chance de confirmer leur embellie. Encore une fois par une courte marge, Oyonnax s'impose (23-21) et conforte sa place de leader avec cette septième victoire de suite.

PRO D2 / 13EME JOURNEE
Jeudi 5 décembre 2019
Perpignan - Biarritz : 29-25

Vendredi 6 décembre 2019
Nevers - Colomiers : 13-24
Béziers - Montauban : 28-25
Carcassonne - Aurillac : 21-16
Provence Rugby - Valence Romans : 26-23
Vannes - Angoulême : 26-25
Grenoble - Rouen : 46-3

Dimanche 8 décembre 2019
Oyonnax - Mont-de-Marsan : 23-21

Vos réactions doivent respecter nos CGU.