Pro D2 : Béziers toujours invaincu à domicile, Aurillac se donne de l'air

Pro D2 : Béziers toujours invaincu à domicile, Aurillac se donne de l'air©Panoramic, Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le dimanche 13 janvier 2019 à 17h13

Les deux derniers matchs au programme de la 17eme journée de Pro D2, ce dimanche, ont vu la victoire de Béziers, toujours invaincu chez lui cette saison, face à Carcassonne dans le derby du Languedoc (23-18) et le succès d'Aurillac, là aussi à domicile, face à Soyaux-Angoulême (13-10). Les Aurillacois se donnent de l'air.

Béziers reste toujours aussi intraitable sur sa pelouse, Aurillac s'éloigne de la zone dangereuse. Dans le derby du Languedoc, les Biterrois, sixièmes, ont poursuivi leur invincibilité à domicile en s'imposant face à Carcassonne (23-18), et ce en dépit de l'insistance des visiteurs, tout près de faire tomber son hôte du jour dans le temps de jeu supplémentaire, entièrement en la faveur des Carcassonnais, massés dans les 22 mètres adverses. Une victoire qui aurait eu valeur d'exploit sachant que le neuvième du classement a passé toute la seconde mi-temps en infériorité numérique après que Bakary Meité a été expulsé pour un coup de poing sur le Biterrois Thomas Hoarau. Ce qui n'a pas empêché Carcassonne de repartir de chez son voisin avec le bonus défensif. Grand artisan de la victoire de Béziers, Wesley Douglas a signé un doublé. Thibauld Suchier a, lui, inscrit le troisième essai de cette ASBH qui ne laisse que des miettes chez elle à ses adversaires depuis le début de la saison.

Bouffée d'oxygène pour Aurillac

Béziers enchaîne devant son public et Aurillac se donne de l'air. Deux jours après la date initiale à laquelle aurait dû se dérouler la rencontre si le gel ne s'en était pas mêlé, les Aurillacois ont empoché une victoire précieuse aux dépens de Soyaux-Angoulême (13-10) dans un match fermé et perturbé par les conditions météo, et en premier lieu le vent. Joris Segonds, au pied, et Merab Sharikadze, auteur du seul essai du SA Charente, ont enlevé une belle épine du pied à leur équipe, qui a souffert jusqu'au coup de sifflet final face à des Angoumoisins complètement relancés dans la partie grâce à Pio Miarua (Aurillac menait 13-3 à la pause). Les locaux ont tenu et renouent ainsi avec le succès après trois défaites consécutives. Une réaction ô combien importante puisqu'elle permet aux Cantaliens de prendre leurs distances par rapport à la zone rouge et au premier relégable Colomiers, désormais à neuf longueurs d'Aurillac.

PRO D2 / 17EME JOURNEE
Jeudi 10 janvier 2019
Brive - Biarritz : 36-26

Vendredi 11 janvier 2019
Aurillac - Angoulême >>> reporté à dimanche en raison des conditions climatiques
Oyonnax - Colomiers : 32-16
Bayonne - Montauban : 21-16
Vannes - Provence : 43-29
Massy - Bourg-en-Bresse : 20-29
Mont-de-Marsan - Nevers : 34-11

Dimanche 13 janvier 2019
Béziers - Carcassonne : 23-18
Aurillac - Soyaux-Angoulême : 13-10

Vos réactions doivent respecter nos CGU.