Pro D2 - Béziers : Les Émiratis seraient toujours dans la course !

Pro D2 - Béziers : Les Émiratis seraient toujours dans la course !©Panoramic, Media365

Marie Mahé, publié le mardi 21 juillet 2020 à 16h00

Selon le Midi Olympique, les Émiratis pourraient finalement bien débarquer du côté de Béziers en Pro D2, mais en tant qu'actionnaires, dans un premier temps.

Un feuilleton qui n'en finit décidément pas. En effet, ce mardi, Midi Olympique informe que le noms des Émiratis continuerait de circuler du côté de Béziers. Emmenés par un certain Christophe Dominici, ils avaient, un temps, pensé pouvoir reprendre le club de Pro D2. Alors que leur projet était finalement tombé à l'eau, il semblerait qu'ils soient donc revenus dans la course, mais pour devenir, cette fois, actionnaires de la formation de rugby. En effet, une porte serait ouverte pour la société SOTACO International, en ce sens. Le club biterrois vient tout juste d'être maintenu en Pro D2 par la DNACG. Ce lundi, le maire de la ville, à savoir Robert Ménard, aurait ainsi réuni, en visioconférence, tous les acteurs de cette opération. A l'issue de celle-ci, les Émiratis auraient donc ainsi émis l'idée d'injecter plusieurs millions d'euros dans le club, et ce dès ce mois de septembre.

Première étape avant la reprise définitive du club ?

Une hypothèse qu'accepterait Cédric Bistué, le seul à être resté, après les départs de Louis-Pierre Angelotti et Pierre-Olivier Valaize. Midi Olympique rapporte également des propos d'une source proche du dossier : « Ce serait le moyen de mettre un pied dans le club sans passer par une autre guerre stérile et, pourquoi pas, d'y apporter un regain de vitalité avant de vraiment prendre les choses en mains. » S'agira-t-il alors d'une première étape avant la reprise en mains, de manière définitive, du club par les Émiratis et notamment Samir Ben Romdhane ? Quant au futur président, s'agira-t-il toujours de René Bouscatel, annoncé à ce poste ? Une chose est sûre, il s'agit bel et bien d'un feuilleton parti pour durer.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.