Le leader tombe, Narbonne s'enfonce

Le leader tombe, Narbonne s'enfonce©Media365

Antoine Poussin, publié le vendredi 02 mars 2018 à 23h09

Nevers a réalisé la performance de la soirée en faisant tomber le leader catalan en terre nivernaise (34-9). Massy a de son côté balayé Narbonne 42-18.

Leader ou pas, Nevers ne voulait pas le savoir ! Les Nivernais, qui recevaient Perpignan ce vendredi soir, n'ont pas hésité à infliger une correction à leurs adversaires (34-9) en marquant notamment cinq essais, synonyme de bonus offensif. Et pourtant, cela partait bien mal pour les joueurs de Nevers, réduits à quatorze dès la 19eme minute, suite à un plaquage « cathédrale » de l'ailier Jean-Yves Zebango. Mais quelques minutes avant la pause, le Catalan Seleila Lam, ancien joueur de Nevers, commet lui aussi une faute grossière. Plaquage à l'épaule, sanction immédiate, carton rouge... Les deux équipes finissent donc le match à quatorze, et la seconde mi-temps est à sens unique. Nevers déroule et va inscrire trois essais dans le second acte par l'intermédiaire de Faleali'i, Bastide et Bélie, pour remporter non seulement le match, mais aussi un précieux bonus offensif. Classe contre le leader ! Nevers est désormais à dix points du premier relégable, Dax, et peut respirer un peu.Massy a fait le travail face à Narbonne. Les joueurs de l'Essonne ont accéléré le jeu dans les ultimes minutes de la rencontre, pour aller chercher leur premier succès bonifié de la saison, sur un exploit personnel de leur demi de mêlée Luix Roussarie (42-18). Narbonne concède donc une nouvelle défaite de taille, puisqu'elle enfonce le Racing à la dernière place du classement, à dix points désormais de Dax. Les Dacquois qui ont livré une belle bataille ce vendredi soir au Stade des Alpes, mais cela n'a malheureusement pas suffi aux Landais pour s'imposer contre Grenoble (14-28). Une défaite qui profite à Carcassonne, vainqueur d'Aurillac (40-14), qui sort désormais de la zone rouge. Dans les autres rencontres de la soirée, les Vannetais ont inquiété les Biarrots, mais les joueurs de Gonzalo Quesada se sont finalement imposés assez largement 46-25 (bonus offensif). Soyaux Angoulême a assuré à domicile de son côté face à Colomiers et revient à hauteur de son adversaire du jour.PRO D2 / 25EME JOURNEEJeudi 1 mars 2018Mont-de-Marsan - Montauban : 17-12Vendredi 2 mars 2018Soyaux Angoulême - Colomiers : 30-10Biarritz - Vannes : 46-25Carcassonne - Aurillac : 40-14Massy - Narbonne : 42-18Grenoble - Dax : 28-14Nevers - Perpignan : 34-9Dimanche 4 mars 201814h15 : Béziers - Bayonne

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
3 commentaires - Le leader tombe, Narbonne s'enfonce
  • ma pensée
    bravo NEVERS mal grès un arbitrage en faveur de PERPIGNAN ils ont gagnés un club de tricheurs avec les honneurs a voir les dernières mêles

    Nous n'avons pas du voir le même match, les tricheurs étaient habillés en jaune et bleu, les entrées en mêlée de leur pilier droit ont été limites tout le match, tenir en l'air trop longtemps le preneur de balle en touche afin de provoquer un carton, les charges coude en avant de leur 3ème ligne, c'est pas de la triche??????

  • Les objectifs ne sont pas les mèmes,Perpignan désire revenir en Top 14 et gère (se réserve) son éffectif pour les matchs essentiels.
    Cependant bonne initiative de l'USAP de lancer une dizaine de jeune espoir français ce qui manque aux autres clubs qui se croyent professionel.

  • L'USAP a aligné sa 3ème équipe, des jeunes joueurs dont pour certains c'était leur premier match en ProD2, il n'y avait aucun automatisme, pas de fond de jeu, c'est normal qu'ils aient perdus et de plus c'était un match très soporifique