Grenoble : Berruyer a rejoué deux ans et demi après un AVC

Grenoble : Berruyer a rejoué deux ans et demi après un AVC©Media365

Guillaume MARION, Media365 : publié le vendredi 17 septembre 2021 à 22h40

Victime d'un AVC en mars 2019, Antonin Berruyer, le jeune 3eme ligne de Grenoble, a pu retrouver les terrains deux ans et demi après, lors de la défaite du FCG à Aurillac (21-16), jeudi soir.



Superbe nouvelle pour Antonin Berruyer et le FCG. Malgré la défaite au Stade Jean-Alric contre Aurillac (21-16), lors de la 4eme journée de Pro D2, le club isérois pouvait quand même savouré un fait de jeu. En effet, son jeune 3eme ligne a retrouvé les terrains de rugby ce jeudi, plus de deux ans et demi après été victime d'un accident vasculaire cérébral (AVC) en mars 2019. Depuis le champion du monde U20 avec l'équipe de France en 2018 a dû prendre son mal en patience pour revenir petit à petit jusqu'à ce 16 septembre 2021. Dans le Cantal, alors qu'il était 22h08 et qu'on jouait la 61eme minute de jeu entre Aurillac et Grenoble, Berruyer a remplacé Pio Murua et a ainsi rejoué un match professionnel 652 jours après sa dernière apparition avec le FCG, c'était le 2 mars 2019 à Clermont (défaite 52-17 en Top 14). Une belle victoire pour celui qui a fêté son 23eme anniversaire quelques jours auparavant (le 8 septembre).

« Content et soulagé d'avoir pu revêtir ce maillot »

« C'était une sensation vraiment particulière. J'étais déjà un peu préparé, j'avais déjà repris à VII avec les Barbarians (lors du Supersevens à La Rochelle, ndlr) et une semaine après avec les Espoirs. Je suis monté crescendo et puis là, c'était vraiment un moment important pour moi. J'attendais ce moment depuis très, très longtemps. C'est particulier, la frustration de la défaite mais tellement content et soulagé d'avoir pu revêtir ce maillot et d'être retourné sur le terrain avec les collègues. On a travaillé avec les préparateurs physiques, avant l'ancien staff et le nouveau pour être le plus prêt possible au moment où je pourrai reprendre, si j'avais cette opportunité là. Content de tout ce travail qui a été fait. Content de m'être accroché et maintenant, je vais pouvoir fêter ça », pouvait savourer Berruyer, à l'issue de la rencontre, au micro de France Bleu Isère. « Sa place dans le groupe est très importante, confiait un peu plus tôt cette semaine Arnaud Héguy, l'entraîneur des avants du club, dans des propos recueillis par Le Dauphiné Libéré. Il va nous faire un bien fou, il va nous amener une fraîcheur et surtout un état d'esprit. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.