Biarritz : Trois membres du Conseil d'Administration démissionnent

Biarritz : Trois membres du Conseil d'Administration démissionnent©Media365

Yannis Dakik, publié le lundi 26 mars 2018 à 18h30

Les trois principaux actionnaires du Biarritz Olympique ont démissionné du Conseil d'Administration du club suite au refus du président de mettre en action leur projet.

La crise continue pour le Biarritz Olympique. Après l'éviction de Nicolas Brusque en février dernier, c'est au tour des actionnaires majoritaire du club de claquer la porte. Charles Gave, Jean-Jacques Netter et Jean-Baptiste Aldigé, tous les trois membres de la société A-Team Sports Investments (ATSI), ont décidé de quitter le club. A eux trois, ils détenaient 52% du capital du club basque. Dans une lettre révélée par France Bleu Pays Basque, Charles Gave explique les raisons de cette décision : « Jean-Jacques Netter, Jean-Baptiste Aldigé et Louis-Vincent Gave (son fils, ndlr) avaient présenté un projet dans lequel Louis-Vincent Gave s’engageait à combler le trou de cette année de 1,5 million d’euros et à ré-investir 1,5 million d’euros pour la saison prochaine ». Comme précisé dans ce courrier, ce projet de relance du Biarritz Olympique comportait « une politique de formation, une politique sportive, une politique administrative et une politique commerciale permettant de pérenniser le club ».

Les actionnaires retoqués par la direction du club

Mais ce projet a été refusé en bloc par Benjamin Gufflet, installé à la présidence du BO à la suite du départ de Nicolas Brusque et de l’arrivée du trio d’ATSI parmi les administrateurs du club. Avec ce retournement de situation, Benjamin Gufflet et l’homme d’affaires Burno Ledoux, autres hommes forts du Biarritz Olympique doivent trouver 1,5 million d'euros pour sauver le club. Une recherche de capitaux qui doit être réalisée dans un temps très restreint puisque le BO doit présenter à la DNACG (Direction Nationale d’Aide et de Contrôle de Gestion) de la LNR le 30 avril ses comptes arrêtés au 31 mars. Cette nouvelle fait écho à la démission du président de l'Aviron Bayonnais ce dimanche, Francis Salagoity. Actuellement 5ème de Pro D2 à deux journées de la fin de la saison, le BO va disputer les phases finales pour accéder au Top 14 pour la première fois depuis 2013. Et ce, dans un contexte qui n’est pas le meilleur qui soit.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.