Bayonne : L'Aviron se prépare à une révolution

Bayonne : L'Aviron se prépare à une révolution©Media365

Mathieu WARNIER, publié le dimanche 25 mars 2018 à 15h42

La classe dirigeante de l'Aviron Bayonnais a démissionné en bloc.

Avant la réception de Mont-de-Marsan en clôture de la 28eme journée de Pro D2, l’Aviron Bayonnais ne s’est pas mis dans les meilleures dispositions. Le président du club basque, Francis Salagoïty, ainsi que le président du directoire Christian Devèze accompagnés de l’ensemble du Conseil de Surveillance du club ont présenté leur démission ce dimanche à l’issue d’une réunion de ce même conseil. Une démission qui sera effective au moment de la prochaine Assemblée Générale du club, programmée le 16 avril.

L’Aviron Bayonnais vers un « nouveau projet »

Dans le communiqué qui a confirmé l’information concernant cette démission collective, le club bayonnais a salué « la volonté de la mairie, des dirigeants et des forces vives du club de travailler à mettre en place un nouveau projet pour un avenir pérenne et ambitieux dès la saison prochaine ». De plus, un recrutement d’envergure pour redorer le blason d’un club qui va passer une deuxième saison en Pro D2 en 2018-2019, bien loin de ses ambitions. « Conscients de la nécessité d’étoffer le groupe sportif et notamment les 36 joueurs sous contrat professionnel ou sous contrat espoir pour la saison prochaine, les dirigeants prendront les mesures nécessaires », assure le club dans la suite de ce communiqué.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
1 commentaire - Bayonne : L'Aviron se prépare à une révolution
  • Le rugby basque ne rame plus ; il coule à cause des enjeux de pouvoir partisans et des querelles de clochers qui n'ont rien d'olympique ...

    Que voulez vous y faire ! Des anes préfèrent un derby en Pro D2 , à une équipe compétitive ; quitte à tomber en Fédérale d'ici quelque temps

    Effectivement je connais bien les Basques, je les savais têtus, mais butés à ce point, c'est un véritable suicide !!! je pensais que les valeurs et les couleurs Basques communes à tous, s'imposeraient de raisons, aux querelles de clochers !!! Une fusion quelle quelle soit est obligatoire pour l'avenir à haut niveau, y compris en ProD2 à court et moyen terme !!! Seuls ceux qui ont des oeillères pensent le contraire !! car comment maintenir un niveau professionnel avec des acteurs économiques fiables, compte tenu du nombre de clubs présents; Bayonne,Biarritz, Anglet, St Jean de Luz, et dans le même environnement; Dax et Tyrosse !!! C'est une érrèsie de penser autre chose !!! Sinon ce sera pour ces clubs la fédéral2 au mieux !!!

    Les "querelles de clocher" participent de la culture traditionnelle de la France profonde.
    Quant à vouloir une fusion entre Biarritz et Bayonne, c'est méconnaître la très forte identité spécifique de chacune de ces villes.
    Les "affairistes", qui dirigent généralement nos clubs de Top 14, et les mercenaires qui y signent, pourraient sans doute s'entendre pour une fusion... mais les supporters de ces 2 clubs et particulièrement ceux de Bayonne, ne l'accepteront jamais !

    C'est bien ce que je dis "Butés, avec des oeillères" Dans ce cas, bon courage en Fédéral 1 ou 2 plus probablement !! pour les clubs Basques, vraiment très dommage !!! car si une fusion avec Biarritz pour Bayonne est impossible, une fusion avec un club comme Anglet est inéductable !! Ce sera une question de survie !!!!