Bayonne / Bru : " Il faut viser le plus haut possible "

Bayonne / Bru : " Il faut viser le plus haut possible "©Media365

Thibault Laurens, publié le mercredi 14 août 2019 à 17h00

Victorieux de Brive en finale d'accession de Pro D2, Bayonne va regoûter au Top 14, deux ans après une descente douloureuse. Mais alors que l'obtention du maintien s'annonce toujours aussi périlleuse pour un promu, Yannick Bru, le manager bayonnais, ne se fixe pas de limites.

Dans dix jours, Bayonne entamera sa saison de Top 14 sur la pelouse du Racing 92. Une rencontre plus que compliquée qui attend les coéquipiers de Jean Monribot pour leur retour dans l'élite. Mais alors que l'enfer est promis aux Basques durant tout le championnat, Yannick Bru, le manager, se montre plutôt ambitieux. Le tout sans jamais évoquer le maintien : « On va essayer de montrer une bonne image du club, tout le temps, de prendre du plaisir. Quand on dit plaisir, c'est le plaisir des joueurs, de l'encadrement mais aussi de nos actionnaires, supporters et abonnés qui souffrent avec nous. Sans se fixer de limites. Il faut viser le plus haut possible (...) Nous serons ambitieux mais aussi humbles parce qu'on connaît la jurisprudence Perpignan ou Bayonne il y a deux ans », détaille-t-il ce lundi dans le Midi Olympique.

Bru : « Il sera important de s'exprimer partout »



Si énormément de formations peuvent légitimement prétendre à une place dans les six premiers en fin de saison (Toulouse, Clermont, Lyon, Racing 92, La Rochelle, Montpellier, Castres, Bordeaux-Bègles, Stade Français, Toulon voire Pau), un mini championnat entre trois équipes pourrait bien avoir lieu dans le bas du tableau (Agen, Brive et Bayonne). Néanmoins, pour Bru, toutes les rencontres auront leur importance et les Bayonnais tenteront de glaner de précieux points week-end après week-end : « On va essayer de montrer notre meilleur visage contre les treize autres adversaires. De défendre notre territoire, évidemment. Mais pas que... Il sera important de s'exprimer partout (...) Il faut qu'on soit à la hauteur. » Le seront-ils réellement ? Premier élément de réponse à Paris La Défense Arena, le 24 août.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.