(Barrages) : Curtis marche sur l'eau, le carton de Vannes, l'indiscipline de Nevers ... Les stats marquantes

(Barrages) : Curtis marche sur l'eau, le carton de Vannes, l'indiscipline de Nevers ... Les stats marquantes©Media365
A lire aussi

Thibault Laurens, publié le lundi 13 mai 2019 à 14h47

Ces barrages de Pro D2 nous ont livré quelques performances incroyables, à l'image de la démonstration de Vannes face à Mont-de-Marsan. Retour sur quelques statistiques notables lors du dernier week-end.

1 - Pour la première fois de leur histoire, Vannes et Nevers disputaient les phases finales de Pro D2. Si Vannes n'a fait qu'une bouchée de Mont-De-Marsan (50-10), Nevers n'a pas réussi à faire tomber l'Aviron Bayonnais à Jean-Dauger (32-26).

3 - Assurément, Ambrose Curtis est l'un des grands messieurs de ces barrages de Pro D2. Face à Mont-de-Marsan, l'ailier néo-zélandais a inscrit un triplé mémorable. Arrivé en cours de saison en provenance des Wasps, Curtis a inscrit six essais en dix matchs chez les Vannetais.

4 - Durant Bayonne-Nevers, Maxime Chalon, l'arbitre de la rencontre, a distribué quatre cartons (un rouge, trois jaunes). Pourtant, avant le match, les deux équipes faisaient partie des plus disciplinées du championnat (20 cartons récoltés pour les Basques, 27 pour les Bourguignons)

6 - Contre Mont-de-Marsan, Vannes a marqué six essais. Soit le plus gros total depuis la création des barrages de Pro D2 l'an passé.

45 - Pour le premier match de phase finale de Pro D2 de son histoire, La Rabine a fait carton plein, accueillant plus de 8000 spectateurs. Les places de la rencontre s'étaient toutes écoulées en 45 minutes, preuve de l'engouement des Bretons pour le rugby.

50 - Lors de la réception des Montois, Vannes a inscrit 50 points. Le plus gros total à ce jour lors des barrages de Pro D2.

51 - Soit le nombre de minutes que Nevers a évolué en infériorité numérique. Dès la neuvième minute, Fred Quercy écopait d'un carton rouge. Après le carton jaune d'Hugo Fabrègue, les hommes de Xavier Pejméja ont même joué à 13 contre 15. Une indiscipline qui aura eu raison des espoirs des Nivernais.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.