Un ex-capitaine des Springboks suspendu 8 ans

Un ex-capitaine des Springboks suspendu 8 ans©Media365

Paul Rouget, publié le mercredi 01 juillet 2020 à 16h43

Le talonneur sud-africain Chiliboy Ralepelle, notamment passé par Toulouse, a été suspendu 8 ans en raison d'un nouveau contrôle positif, son troisième en moins dix ans.

Contrôlé positif à un anabolisant, le zéranol, en janvier 2019, Mahlatse «Chiliboy» Ralepelle a écopé d'une suspension de huit années, a annoncé mercredi l'institut antidopage sud-africain dans un communiqué. Une décision qui signifie probablement la fin de carrière du talonneur de 33 ans, qui a toutefois 21 jours pour faire appel de cette sanction. C'est la troisième fois en moins de dix ans que l'actuel joueur des Sharks est rattrapé par la patrouille pour une violation des règles antidopage. Son passage au Stade Toulousain (2013-2015), qui restera son unique expérience en Europe, avait d'ailleurs été écourté en raison d'un contrôle positif à un stéroïde anabolisant, en mars 2014. Et il avait été testé positif une première fois en 2010, à la méthylhexanamine, lors de la tournée de novembre des Springboks.

"Je n'ai pris aucune de ces substances"

Non retenu par les Sharks pour disputer le Super Rugby, Ralepelle n'a eu de cesse de clamer son innocence. "Ce contrôle au zéranol n'est qu'une fausse allégation de plus contre moi, et je démens. Je n'ai pris aucune de ces substances, affirmait-il l'an dernier lors d'une interview accordée à la télévision sud-africaine eNCA. Je suis un athlète professionnel, et cela menace mon futur de sportif. C'est donc important que je règle ça, pour prouver que ce n'est pas moi qui ai pris ça pour m'améliorer." Sélectionné à 25 reprises avec l'Afrique du Sud, Chiliboy Ralepelle était devenu, à tout juste 20 ans, le premier capitaine noir des Springboks en 2006, lorsqu'il avait porté le brassard à l'occasion d'une rencontre face à une sélection mondiale.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.