Un ancien All Black s'est éteint

Un ancien All Black s'est éteint©Media365
A lire aussi

Matthieu Angosto, publié le vendredi 30 mars 2018 à 11h48

Keith Murdoch, ancien pilier néo-zélandais (3 sélections), est décédé ce vendredi à l'âge de 74 ans. Il était célèbre pour son exclusion de la sélection, en 1972, après un match au pays de Galles.

Le nom de Keith Murdoch, encore aujourd’hui, est prononcé avec respect. Le pilier néo-zélandais s’est éteint ce vendredi à l’âge de 74 ans. Monstre physique (1m83 pour 110 kg) à une époque où les entraînements avec des poids n’étaient pas commun, Murdoch a vécu une carrière assez inégale. Il dispute la plupart de ses matchs professionnels avec la province d’Otago, mais de 1965 à 1968, il ne prend part qu’à 9 matchs. Mais ce qui a rendu le pilier célèbre concerne la sélection nationale. Alors que les All Blacks prenaient part à une tournée en Grande-Bretagne, en 1972, Murdoch inscrit l’essai de la victoire lors d’une rencontre face au pays de Galles (19-16). Il ne le sait pas encore, mais c’est son dernier match, non seulement avec la célèbre tunique noire, mais aussi le dernier de sa carrière.

Murdoch a instauré une tradition chez les All BlacksLors de la fête d’après-match, le pilier est impliqué dans une altercation avec des membres de l’encadrement et de la sécurité du Angel Hotel, lieu de résidence des All Blacks pour la durée de leur tournée. Le sélectionneur de l’époque, Ernie Todd, prend alors une décision drastique : Murdoch est renvoyé en Nouvelle-Zélande. Mais le pilier d’Otago ne rentrera jamais au pays. Descendu de l’avion lors d’une escale en Australie, il disparaît de la circulation pendant des années. Quelques journalistes retrouveront sa trace sans parvenir à décrocher une interview. Retiré du monde du rugby, Murdoch vivra sa vie loin des projecteurs, ne reparaissant qu’en 2001, comme témoin dans le cadre d’une enquête sur le meurtre d’un aborigène. Il laisse derrière lui une tradition pour l’équipe de Nouvelle-Zélande : descendre boire quelques bières au Angel Hotel, à chacun des passages des All Blacks à Cardiff.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU