Tournoi des huit nations : Bernard Laporte contredit par la Fédération Sud-Africaine et la SANZAAR

Tournoi des huit nations : Bernard Laporte contredit par la Fédération Sud-Africaine et la SANZAAR©Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le lundi 31 août 2020 à 11h40

A la suite des déclarations de Bernard Laporte, la Fédération Sud-Africaine et la SANZAAR ont écarté toute présence des Springboks en Europe pour la tournée de novembre.



Bernard Laporte renvoyé dans ses 22 mètres ! Dans un entretien accordé au quotidien Le Dauphiné Libéré, le président de la Fédération Française de rugby et vice-président de World Rugby a assuré que des « discussions avancées » étaient en cours avec la Fédération Sud-Africaine de rugby afin de voir les champions du monde en titre remplacer le Japon, qui ne pourra pas faire le déplacement en Europe, au sein du « Tournoi des huit nations » concocté par les autorités du rugby international afin de permettre aux sélections nationales de disputer plus de matchs durant la fenêtre allongée, qui s'étendra de la fin du mois d'octobre au premier week-end de décembre. Une déclaration qui a bien été entendue du côté de l'Hémisphère Sud.

« Aucune connaissance de l'arrangement » du côté de la Fédération Sud-Africaine

En effet, tant la SANZAAR, organisme qui rassemble les quatre nations majeures de l'Hémisphère Sud et qui organise autant le Super Rugby que le Rugby Championship, que la Fédération Sud-Africaine de rugby (SARU) n'ont pas caché leur surprise face aux récentes déclarations de Bernard Laporte. Selon une déclaration recueillie par la BBC, un membre de la SARU a assuré n'avoir « aucune connaissance de l'arrangement » qui permettrait aux Springboks, qui ne vont pas évoluer à domicile en 2020, de rallier l'Europe pour remplacer au pied levé le Japon. De plus, le directeur général de la SANZAAR Andy Marino a confié au media néo-zélandais Newshub que l'idée de voir l'Afrique du Sud venir sur le Vieux Continent n'avait « aucune substance ». En effet, les champions du monde doivent faire le déplacement en Nouvelle-Zélande en novembre prochain pour y disputer l'intégralité du Rugby Championship. Il semble donc que Bernard Laporte est allé trop vite en besogne.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.