Tournée d'été : Premier revers pour les Lions Britanniques et Irlandais, dominés par la réserve sud-africaine

Tournée d'été : Premier revers pour les Lions Britanniques et Irlandais, dominés par la réserve sud-africaine©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, Media365, publié le mercredi 14 juillet 2021 à 22h30

Opposé à l'équipe « A » de l'Afrique du Sud ce mercredi au Cap, les Lions Britanniques et Irlandais ont chuté (17-14) pour la première fois depuis le début de leur tournée.

Premier accroc pour les Lions Britanniques et Irlandais ! Après avoir coup sur coup battu le Japon, les Lions sud-africains puis à deux reprises les Sharks, la sélection dirigée par Warren Gatland a subi un coup d'arrêt face à l'équipe « A » de l'Afrique du Sud sur la pelouse du Cape Town Stadium. Une réserve qui a toutefois pu bénéficier du renfort de 18 joueurs ayant fait partie du groupe sacré champion du monde en 2019. Une formation dirigée exceptionnellement par Rassie Erasmus, qui a pris la place d'un Jacques Nienaber placé à l'isolement à la suite d'un test positif au coronavirus. Alors que S'busiso Nkosi a vu un essai lui être refusé pour un passage en touche, Morné Steyn a profité d'une position de hors-jeu des Britanniques pour ouvrir le score sur pénalité. Un avantage que les Sud-Africain ont augmenté peu avant le quart d'heure de jeu. Cette fois, S'busiso Nkosi a profité d'une belle remontée de balle signée Damian de Allende pour faire parler sa pointe de vitesse et aplatir le premier essai de la rencontre. La seule réponse des joueurs de Warren Gatland est venue d'une pénalité d'Owen Farrell peu avant la demi-heure de jeu. C'est alors que Cheslin Kolbe a fait parler son talent. A la suite d'un dégagement au pied, l'ailier toulousain s'est glissé entre Chris Harris et Louis Rees-Zammit pour remonter le ballon et décaler son capitaine Lukhanyo Am, qui a offert un avantage de quatorze points à la mi-temps à l'Afrique du Sud « A ».


Les Lions n'ont pas su réagir à temps

Une fin de premier acte que les Sud-Africains ont toutefois terminé de manière assez difficile, craquant deux fois sous la pression des Lions Britanniques et Irlandais. Le résultat a été deux cartons jaunes en quelques instants pour Faf de Klerk pour un plaquage irrégulier puis pour Marco van Staden pour une accumulation de fautes au sol. A treize contre quinze, la sélection sud-africaine a résisté jusqu'à la pause mais a fini par céder trois minutes après le retour des vestiaires. Après une percée d'Anthony Watson, Wyn Jones est venu au soutien et a trouvé un espace pour aplatir l'essai de l'espoir pour les Lions. Six minutes plus tard, Owen Farrell a profité d'une nouvelle marque d'indiscipline des Sud-Africains pour ramener son équipe à quatre longueurs. A partir de là, les deux bancs ont envoyé du sang frais pour tenter de faire bouger le score. Mais, à l'heure de jeu, Morné Steyn a manqué la cible alors que sa défense s'est montrée moins perméable et plus disciplinée. Les Lions Britanniques et Irlandais ont poussé pour essayer d'arracher la décision avant de voir le buteur adverse manquer un drop à l'entame des dix dernières minutes. L'énergie du désespoir n'a pas été suffisante pour la sélection des Iles Britanniques qui s'incline de quatre points (17-14) et va devoir se remobiliser pour affronter les Stormers ce samedi. Un match qui sera un dernier test avant de retrouver les Springboks et qui sera l'occasion de faire revenir le capitaine Alun Wyn Jones.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.