Super Rugby : L'Eden Park à guichets fermés

Super Rugby : L'Eden Park à guichets fermés©Media365

Aurélien CANOT, publié le samedi 13 juin 2020 à 18h38

Le choc de la première journée du Super Rugby Aotearoa, dimanche entre les Blues et les Hurricanes à l'Eden Park d'Auckland se disputera dans un stade à guichets fermés.

Lundi, devant le succès des résultats dans la lutte pour endiguer la pandémie de Covid-19, le gouvernement de Nouvelle-Zélande a levé la restriction concernant les rassemblements publics. Une véritable délivrance pour le peuple néo-zélandais qui n'a pas tardé à être suivie d'effet. Privés de rugby depuis la mi-mars, les supporters se sont immédiatement rués dans les stades. Samedi, il y avait ainsi foule à Dunedin (plus de 20 000 spectateurs) pour assister à la victoire sur le fil des Otago Highlanders sur les Waikato Chiefs (28-27, drop victorieux de Bryn Gatland juste avant la sirène), premier événement sportif au monde à s'être disputé sans restriction de public depuis le début de la pandémie. Dimanche, à Auckland, lors du choc de cette même première journée du Super Rugby Aotearoa, entre les Blues et les Hurricanes, l'assistance sera encore plus nombreuse.

Et pourtant, Dan Carter ne sera pas là...



Cette rencontre se disputera en effet dans un Eden Park à guichets fermés, avec près de 43 000 personnes attendues dans les tribunes du plus grand stade du pays (la finale de la Coupe du Monde 2015 en Nouvelle-Zélande s'était déroulée dans ce même Eden Park). Et ce en dépit de l'absence de Dan Carter, la nouvelle star des Blues, encore trop juste pour reprendre la compétition. Cette nouvelle version pour l'occasion du Super Rugby n'a donc visiblement pas refroidi les Néo-Zélandais. Habituellement, la compétition met aux prises les quatre grands de l'Hémisphère Sud : les All Blacks, l'Afrique du Sud, l'Australie et l'Argentine. Cette année, l'épreuve ne concerne que la Nouvelle-Zélande.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.