Nouvelle-Zélande : La Fédération monte au créneau

Nouvelle-Zélande : La Fédération monte au créneau©Media365

Marie Mahé, Media365, publié le dimanche 17 juillet 2022 à 14h00

Ce dimanche, au lendemain de la nouvelle défaite des All Blacks contre l'Irlande, la Fédération néo-zélandaise de rugby a annoncé une reprise en main "immédiate" de la sélection.



Une défaite qui passe bien mal. Ce samedi, et pour la deuxième fois consécutive, la Nouvelle-Zélande a chuté, chez elle, contre l'Irlande (22-32). Un nouveau revers qui semble faire grand bruit dans le pays. Ce dimanche, via un communiqué, la Fédération néo-zélandaise de rugby, qui a jugé cette nouvelle défaite "pas acceptable", est montée au créneau, annonçant même une reprise en main "immédiate" de la sélection. Cette nouvelle défaite fragilise encore un peu plus le sélectionneur Ian Foster, dont l'avenir est désormais plus qu'incertain. Via ce fameux communiqué, Mark Robinson, qui n'est autre que le patron de New Zealand Rugby, s'est exprimé. Ce dernier a ainsi notamment déclaré : "Félicitations à l'équipe d'Irlande pour sa victoire bien méritée hier soir, mais clairement les performances des All Blacks dans cette série n'étaient pas acceptables, et nous savons qu'ils ont réfléchi à ce sujet. Nous savons tous qu'il y a une énorme quantité de travail à faire. Notre but est de travailler avec Ian et son équipe pour bien comprendre, avant le Rugby Championship, ce dont nous avons besoin pour améliorer les performances et ce qu'il faut faire à partir de maintenant. Nous allons commencer ce travail immédiatement."

Quid de l'avenir de Foster ?

Une nouvelle défaite contre ces Irlandais qui entre dans l'histoire. En effet, c'est la toute première fois depuis l'année 1994 que la Nouvelle-Zélande s'incline deux fois consécutivement, à domicile et contre une formation européenne. A cette époque, c'était la France qui avait déjà réalisé cet exploit. Quant aux All Blacks, ils n'avaient également jamais perdu une série de tests à domicile contre l'Irlande, dont la première victoire dans le pays ne remonte qu'au samedi précédent, du côté de Dunedin (23-12). Une première défaite pour la Nouvelle-Zélande qui avait alors encore un peu plus fragilisé la position de Ian Foster, qui occupe ce poste de sélectionneur depuis 2020, mais dont les mauvais résultats s'accumulent depuis l'an dernier.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.