Nouvelle-Zélande : Deux semaines de suspension pour Retallick

Nouvelle-Zélande : Deux semaines de suspension pour Retallick©Media365

Mathieu WARNIER, Media365, publié le mardi 01 novembre 2022 à 17h30

A la suite du carton rouge reçu le week-end dernier face au Japon, Brodie Retallick va manquer les deux prochains matchs des All Blacks en raison d'une suspension.

Les All Blacks vont devoir composer sans Brodie Retallick. A l'occasion de la victoire de la sélection néo-zélandaise face au Japon sur la pelouse du Stade National de Tokyo le week-end dernier, le deuxième-ligne a écopé d'un carton rouge à la 65eme minute à la suite d'un déblayage avec l'épaule droite au niveau de la tête de l'arrière des Brave Blossoms Kazuki Himeno. Le natif de Rangiora a dû s'expliquer sur son geste devant la Commission de Discipline de World Rugby et cette dernière s'est prononcée ce mardi sur la sanction à son encontre. Pour ce geste assimilé à un jeu dangereux, Brodie Retallick a été initialement suspendu pour une durée de trois semaines, ce qui va le priver de l'essentiel des matchs des All Blacks durant ce qui restera la dernière tournée en Europe de la sélection néo-zélandaise avant la prochaine Coupe du Monde, organisée en France à l'automne 2023.


Retallick va gagner une semaine

Toutefois, à l'image de plusieurs joueurs du Stade Toulousain ces derniers mois, Brodie Retallick a décidé de jouer la carte du « Head Contact Process » afin de voir sa sanction partiellement réduite. Le deuxième-ligne de 31 ans a ainsi accepté de se soumettre à une formation dont le but sera de corriger le geste qui lui a valu ce carton rouge, c'est-à-dire la technique liée au plaquage. Si ce programme est validé par World Rugby, Brodie Retallick va voir sa peine réduite d'une semaine. En conséquence, il sera suspendu pour le match face au pays de Galles programmé le 5 novembre puis celui en Ecosse une semaine plus tard. Le deuxième-ligne des All Blacks pourra ainsi reprendre la compétition le 19 novembre prochain, quand la Nouvelle-Zélande défiera l'Angleterre à Twickenham pour ce qui aura tous les airs d'une revanche de la demi-finale du dernier Mondial, qui avait vu le XV de la Rose s'imposer à Yokohama.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.