Nouvelle-Zélande : De nombreux candidats pour le poste de sélectionneur

Nouvelle-Zélande : De nombreux candidats pour le poste de sélectionneur©Media365

Mathieu WARNIER, publié le mercredi 06 novembre 2019 à 17h10

Alors que le processus de recrutement du nouveau sélectionneur a été lancé par la Fédération Néo-Zélandaise de rugby, pas moins de 26 candidats ont été contactés.

La Coupe du Monde étant arrivée à son terme, plusieurs postes de sélectionneurs sont désormais libres. Mais un d'entre eux est plus attractif que d'autres, celui de la Nouvelle-Zélande. Présent à la tête des All Blacks lors des huit dernières années, successeur de la légende Graham Henry, Steve Hansen a mis un terme à ses fonctions à la suite du Mondial où les Néo-Zélandais ont remporté la médaille de bronze aux dépens du pays de Galles. Dès lors, les dirigeants de la Fédération Néo-Zélandaise de rugby (NZR) se sont mis en quête du profil adéquat pour lancer une nouvelle dynamique en vue de la prochaine Coupe du Monde organisée en France en 2023. Le calendrier mis en place prévoit des entretiens dans le courant du mois de novembre et au début du mois de décembre avant une annonce avant les fêtes de fin d'année.


Ian Foster et Jamie Joseph sont cités comme candidats

Une commission a également été mise en place pour évaluer les candidats et se compose du président de la NZR Brett Impey, de son futur directeur général Mark Robinson, de son directeur de la haute performance Mike Anthony, de l'ancien sélectionneur Sir Graham Henry et de l'ancienne sélectionneuse des Black Ferns Waimarama Taumaunu. Face à la presse, Brett Impey n'a pas caché que le nombre de postulants à ce poste à haute responsabilité est important. En effet, ce dernier a déclaré que pas moins de 26 candidats potentiels ont été contactés. « Nous avons écrit à des entraîneurs internationaux, néo-zélandais, des entraîneurs de Super Rugby ou de clubs étrangers », précise ce dernier sans aller plus loin dans les détails et, donc, sans livrer le moindre nom. La presse néo-zélandaise, pour sa part, a mis en avant une candidature d'Ian Foster, qui était l'adjoint de Steve Hansen et qui permettrait une certaine continuité. Beauden Barrett aurait déjà pris fait et cause pour cette candidature alors que l'actuel sélectionneur du Japon, Jamie Joseph, est également cité comme possible solution pour relancer les All Blacks après avoir mené les Brave Blossoms en quarts de finale de la Coupe du Monde.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.