Nouvelle-Zélande : B.Barrett au Japon ?

Nouvelle-Zélande : B.Barrett au Japon ?©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le jeudi 02 juillet 2020 à 16h08

Beauden Barrett devrait poser ses valises au Japon en décembre prochain. La star des All Blacks se serait engagée pour deux ans en faveur des Suntory Sungolitah.

Cap sur le Japon pour Beauden Barrett (29 ans). A quelques mois de fêter ses 30 ans (il les aura en mai prochain), la star des All Blacks devrait connaître sa première expérience hors de la Nouvelle-Zélande. A en croire le Daily Mail, l'ouvreur sacré champion du monde avec sa sélection en 2015 va rejoindre le Japon et les Suntory Sungoliath. Barrett aurait signé un contrat de deux ans en faveur de cette franchise située en banlieue de Tokyo, à Fuchu. Toutefois, l'ancien numéro 10 de Taranaki et des Wellington Hurricanes ne devrait rejoindre ses nouvelles couleurs qu'en décembre, avec à la clé pour le Néo-Zélandais un salaire annuel de près de 900 000 euros. En attendant de s'envoler pour le pays qui avait accueilli la dernière Coupe du Monde, remportée par l'Afrique du Sud, l'aîné des frères Barrett (Scott et Jordie, également internationaux, sont âgés respectivement de 26 et 23 ans) tentera de remporter le Super Rugby (plus exactement le Super Rugby Aotearoa, sorte de version confinée entre Néo-Zélandais uniquement) pour la deuxième fois de sa carrière après le titre obtenu avec les Hurricanes en 2016.

Un deuxième titre en Super Rugby avant de partir ?

Une compétition que celui qui a été élu à deux reprises meilleur joueur de la planète (en 2016 et 2017) dispute actuellement avec les Auckland Blues. Le 14 juin dernier, pour ses débuts avec sa nouvelle équipe et lors d'une rencontre qui opposait précisément les Blues aux... Hurricanes, son ancien club, et marquait le retour du public dans les tribunes des stades de Nouvelle-Zélande (43 000 spectateurs), l'arrière également capable d'évoluer au poste d'arrière avait réussi son baptême du feu et contribué à la victoire, certes dans la douleur (30-20), des siens. Aligné à l'arrière, l'habituel demi d'ouverture avait permis aux Blues en l'absence de Dan Carter (il pourrait retrouver la compétition ce week-end) de prendre le large dans la dernière demi-heure sur un drop puis une pénalité passée de loin. D'ici peu, c'est le bonheur des Sungoliath que devrait faire Beauden Barrett.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.