Nouvelle-Zélande : B.Barrett a préféré signer au Japon qu'en France

Nouvelle-Zélande : B.Barrett a préféré signer au Japon qu'en France©Media365

Aurélie SACCHELLI, publié le jeudi 07 janvier 2021 à 18h00

Beauden Barrett, l'arrière et ouvreur des All Blacks, a expliqué pourquoi il a décidé de rejoindre les Suntory Sungoliath, au Japon, et non un club français, deux ans et demi avant la prochaine Coupe du monde.



A 29 ans, Beauden Barrett a décidé de faire le grand saut en quittant sa Nouvelle-Zélande natale pour aller jouer au Japon, chez les Suntory Sungoliath, équipe la plus titrée du championnat local (2008, 2012, 2013, 2017, 2018). Là-bas, l'ancien joueur des Hurricanes et des Blues espère jouer au poste d'ouvreur à 100%, et ainsi pouvoir chiper la place de Richie Mo'unga chez les All Blacks, lui qui alterne entre le n°10 et le n°15 en équipe nationale. Il s'en est expliqué en conférence de presse. « Je dois travailler un peu pour me réhabituer au poste d'ouvreur. C'est un poste que j'aime beaucoup. Surtout, j'aime jouer, donc je travaille dur. Je travaille sur les combinaisons avec mon demi de mêlée et avec mes centres. Je pense que vous pouvez vous attendre à me voir jouer un peu plus en n°10 qu'auparavant. C'est quelque chose que je compte poursuivre lorsque je reviendrai en Nouvelle-Zélande, et aussi avec les All Blacks. »

Barrett : "Je suis très content de ma décision"

Interrogé sur le choix du Japon alors qu'il aurait peut-être pu rejoindre le Top 14, Beauden Barrett a expliqué qu'il n'avait pas hésité longtemps : « Ce n'était pas du tout une compétition entre le Japon et la France. Cela est lié à la Coupe du Monde 2023. On m'a donné l'opportunité de jouer ici, dans ce club. La Fédération néo-zélandaise de rugby était d'accord. Donc je suis très content de ma décision. » En effet, s'il avait rejoint le championnat de France, l'ouvreur (ou arrière) aux 87 sélections (655 points) n'aurait plus eu le droit de porter le maillot des All Blacks pendant son aventure française. La saison de championnat japonais débutera le 16 janvier prochain.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.