Bledisloe Cup : La Nouvelle-Zélande a remis les pendules à l'heure !

Bledisloe Cup : La Nouvelle-Zélande a remis les pendules à l'heure !©Media365

Aurélien CANOT, publié le dimanche 18 octobre 2020 à 08h31

Une semaine après avoir été accrochée par les Wallabies (16-16), la Nouvelle-Zélande s'est cette fois imposée largement face à l'Australie (27-7), ce dimanche à Auckland lors du deuxième match de la Bledisloe Cup.

La réaction des All Blacks ne s'est pas fait attendre. Une semaine après avoir été tenue en échec par l'Australie (16-16), en ouverture de la Bledisloe Cup pour la grande reprise du rugby international, suscitant du même coup de vives critiques du côté de ses supporters, la Nouvelle-Zélande s'est reprise de très belle façon dimanche lors du deuxième match entre les deux équipes en s'imposant cette fois très nettement à Auckland face à ces mêmes Wallabies (27-7). Encore au contact à la pause (10-7 seulement à ce moment de la partie en faveur des Néo-Zélandais), les Australiens ont lâché prise en seconde mi-temps sous la pression notamment d'Ardie Savea, auteur de l'un des quatre essais inscrits par les All Blacks dans ce match. Les trois autres essais de la Nouvelle-Zélande ont été marqués par Aaaron Smith, Jordie Barrett et Sam Cane, autres artisans majeurs de ce carton des locaux face à une équipe de l'Australie toutefois toute proche à deux reprises après la pause de relancer ses chances.

Une fois de plus, le trophée devrait rester en Nouvelle-Zélande...



Malheureusement pour les Wallabies, Koroibete, stoppé juste avant la ligne, et Paenga-Amosa, qui a vu, lui, son essai refusé, n'ont pas réussi à refaire le coup de la première période, lorsque Koroibete, encore lui, avait marqué l'unique essai australien dans ce deuxième rendez-vous de cette compétition qui oppose chaque année depuis 1932 la Nouvelle-Zélande à l'Australie sur quatre confrontations. Depuis 2003, les All Blacks se sont approprié le trophée et ce n'est visiblement pas encore cette année qu'il repartira du côté de Canberra.

Après ce carton de dimanche, il ne manque plus en effet qu'une victoire à la Nouvelle-Zélande sur les deux prochains matchs qui les opposeront pour le conserver une année de plus. Deux rencontres qui interviendront à partir du 31 octobre prochain dans le cadre du Rugby Championship, disputé exceptionnellement sur le sol australien uniquement cette année - et sans l'Afrique du Sud, forfait - en raison du contexte sanitaire lié à la pandémie de Covid-19. Les All Blacks y sont presque.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.