Australie : Les propos de Folau ont choqué les Waratahs

Australie : Les propos de Folau ont choqué les Waratahs©Media365

Thibault Laurens, publié le vendredi 19 avril 2019 à 10h05

Les propos d'Israel Folau ont choqué au sein même de sa franchise des Waratahs, selon l'international australien Bernard Foley (29 ans). Le demi d'ouverture a condamné les déclarations de son coéquipier, sans pour autant l'accabler. Pour l'ouvreur, Folau n'est pas un « mauvais gars ».

La polémique Israel Folau n'en finit plus de faire réagir du côté de l'Australie. Après les déclarations du demi de mêlée Will Genia, qui a fortement condamné les propos de l'arrière international, c'est Bernard Foley (29 ans) qui s'est exprimé à ce sujet. « Nous sommes en train de parler de ça maintenant. Nous ne parlons pas de rugby, ce que nous devrions faire », a-t-il regretté, en conférence de presse, ce vendredi. Pire encore, ces déclarations ont pris des proportions démesurées au sein des Waratahs, franchise dans laquelle évoluent Folau et Foley : « Il a choqué l'équipe par des propos qui n'ont rien à faire dans notre sport. Je ne pense pas que Izzy (Folau) soit un mauvais gars mais je n'approuve pas ce qu'il a fait. » Des actes qui ont conduit à la suspension du joueur des Wallabies par la Fédération australienne de rugby.

Foley : « C'est une grande perte »


Ainsi, Israel Folau ne pourra plus évoluer avec la sélection australienne. Avec les Waratahs, son avenir paraît également très compromis, alors qu'il ne disputera pas la rencontre de Super Rugby face aux Melbourne Rebels, dimanche. « C'est une situation difficile, pour moi personnellement ce sera une grande perte pour dimanche, mais nous devrons faire avec, a poursuivi Foley. Nous nous sommes entraînés sans lui pendant toute la semaine et nous allons faire notre boulot. C'est un joueur hors norme mais je pense que nous avons suffisamment de profondeur dans cette équipe pour réussir sans lui. » Pour rappel, Folau a contesté la résiliation de son contrat par Rugby Australia. Une audience se tiendra dans les prochaines semaines afin de statuer sur l'affaire.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.