Australie : Israel Folau conteste son licenciement par la Fédération australienne de rugby

Australie : Israel Folau conteste son licenciement par la Fédération australienne de rugby©Media365

Thibault Laurens, publié le mercredi 17 avril 2019 à 13h06

Licencié par la Fédération australienne de rugby après ses propos homophobes sur les réseaux sociaux, Israel Folau a décidé de contester la résiliation de son contrat selon Raelene Castle, la dirigeante de Rugby Australia. Une décision qui pourrait mettre la Fédération australienne dans l'embarras.

L'affaire Israel Folau semble loin d'être terminée. Dans un communiqué publié ce mercredi, la dirigeante de Rugby Australia, Raelene Castle, a détaillé la décision de l'arrière international australien de contester la résiliation de son contrat par la Fédération australienne de rugby : « Israel a formellement répondu aujourd'hui en demandant une audition en vertu du Code de conduite, ce qui, dans ces circonstances, était inattendu. » Une décision pas si surprenante que cela lorsque l'on se penche sur les antécédents du personnage. Le joueur des Waratahs s'était déjà opposé à la loi concernant le mariage homosexuel dans son pays avant de publier des propos à caractères homophones qui avaient déclenché un véritable tollé sur Internet. Pour rappel, Folau avait assuré ne pas regretter ses déclarations.

L'audience de Folau, ce n'est pas pour maintenant

Néanmoins, cette contestation de Folau tombe très mal pour les Wallabies. Ces derniers souhaitaient absolument régler cette histoire avant la Coupe du Monde au Japon (20 septembre, 2 Novembre) afin de ne pas perturber une sélection déjà en difficulté. Ainsi, en plus de la perte d'un joueur au talent indéniable, Rugby Australia va devoir se préparer à une audience devant un tribunal indépendant constitué de trois membres. Pire, il pourrait ne pas être jugé coupable concernant son infraction au code de conduite, un verdict qui n'engendrerait qu'une suspension. Par ailleurs, l'audience ne devrait pas se dérouler dans les jours qui suivent, au vu des prochaines échéances et des jours fériés prévus en Australie (lundi de Pâques, 22 avril et Anzac Day, 25 avril). L'affaire Folau semble prendre une nouvelle dimension, d'autant plus que l'international anglais Billy Vunipola a récemment affirmé son soutien au natif de Minto. Une prise de position qui n'a guère plu à son club des Saracens.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.