Australie : Folau, le feuilleton continue

Australie : Folau, le feuilleton continue©Media365

Thibault Laurens, publié le vendredi 07 juin 2019 à 10h47

Licencié par Rugby Australia suite à ses propos homophobes sur les réseaux sociaux, Israel Folau a lancé ce jeudi une procédure contre la Fédération australienne. L'ex-arrière des Wallabies conteste la résiliation de son contrat et réclamerait plus de 6 millions d'euros.

Le feuilleton Israel Folau n'est pas près de se terminer. Après l'annonce, il y a trois semaines, de la Fédération australienne de rugby de licencier l'arrière international suite à ses propos homophobes sur les réseaux sociaux, ce qui avait provoqué un véritable tollé, Folau a entamé ce jeudi une procédure contre Rugby Australia. L'ancien Wallaby conteste la rupture de son contrat et réclamerait à ce titre 10 millions de dollars australiens soit l'équivalent de 6,2 millions d'euros, à en croire les informations du Sydney Morning Herald.

Folau : « Notre pays est un pays étonnant »

Dans un communiqué, l'intéressé a avoué sa surprise d'avoir vu son contrat rompu alors qu'il ne faisait qu'exprimer sa foi selon lui. « Aucun Australien de quelque religion que ce soit ne devrait être licencié pour avoir pratiqué sa religion. Notre pays est un pays étonnant construit sur des principes importants, notamment la liberté de religion. Une nation composée d'un si grand nombre de religions et de cultures différentes ne sera jamais vraiment riche sans cette liberté qui s'applique à nous tous. » Quoi qu'il en soit, il paraît peu probable de revoir Israel Folau refouler un jour les pelouses australiennes, que ce soit à XV ou à XIII. En effet, le patron de la NRL (National Rugby League), Peter Beattle, a refusé que l'ex-arrière des Waratahs puisse rejoindre une franchise du meilleur championnat de rugby à XIII au monde.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.