Australie : Folau intéresse les Tonga pour la Coupe du Monde 2023

Australie : Folau intéresse les Tonga pour la Coupe du Monde 2023©Media365

Thibault Laurens, publié le jeudi 13 juin 2019 à 13h10

Après avoir été licencié par la Fédération australienne de rugby, Israel Folau n'endossera plus le maillot des Wallabies. Ainsi, les Tonga, le pays d'origine de ses parents, souhaiteraient le récupérer pour la Coupe du Monde 2023 qui aura lieu en France.

Israel Folau va-t-il disputer des rencontres internationales avec une autre nation que l'Australie ? C'est ce dont rêveraient les Tonga qui, par le biais de leur sélectionneur Toutai Kefu, ont lancé un véritable appel du pied à Folau, dont les parents sont tongiens : « La prochaine Coupe du monde (en France en 2023), il pourrait être disponible pour nous, espérons-le. C'est dans longtemps, on va d'abord laisser retomber la poussière après ses problèmes récents. Nous ne savons même pas s'il va rejouer. Il n'a pas indiqué où il irait donc on va attendre et ensuite regarder les différentes options », déclare-t-il ce jeudi au Sydney Morning Herald.

Un changement de sélection tout à fait possible

Licencié par Rugby Australia (la Fédération australienne de rugby) suite à ses propos homophobes relayés sur les réseaux sociaux, l'ancien arrière des Waratahs a dit adieu quant à ses chances de réévoluer un jour sur le territoire australien, que ce soit à XV ou à XIII. Cependant, Folau peut, selon le règlement de World Rugby, porter le maillot tongien à l'avenir. Pour cela, il faudrait qu'il attende trois ans suite à sa dernière sélection, qui date du 24 novembre 2018, et qu'il dispute une rencontre officielle avec l'équipe des Tonga à 7 pour devenir éligible chez Les Aigles de mer.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.