Australie : Fin de carrière pour Adam Ashley-Cooper

Australie : Fin de carrière pour Adam Ashley-Cooper©Media365

Mathieu WARNIER, Media365, publié le dimanche 19 septembre 2021 à 19h35

A l'issue d'une dernière saisons avec les Los Angeles Giltinis, Adam Ashley-Cooper a annoncé qu'il mettait un terme à sa carrière pour intégrer le staff de sa dernière équipe.

Adam Ashley-Cooper a décidé de tourner la page. Après 121 sélections sous le maillot des Wallabies et à l'issue d'une carrière longue de seize saisons qui l'ont vu évoluer dans son pays mais également en France, au Japon et enfin aux Etats-Unis, le trois-quarts polyvalent a confirmé ce week-end que sa vie de joueur de rugby était bel et bien terminée. Finaliste de la Coupe du Monde avec l'Australie en 2015, quatre ans après avoir pris la troisième place, Adam Ashley-Cooper a deux succès dans le Rugby Championship à son palmarès tout comme une victoire en Super Rugby avec les Waratahs, un titre de champion du Japon en 2019 avec les Kobelco Steelers puis un titre de Major League Rugby avec sa dernière équipe, les Los Angeles Giltinis. Pendant deux saisons, entre 2015 et 2017, le natif de Sydney aura porté les couleurs de l'Union Bordeaux-Bègles et découvert le Top 14.


Ashley-Cooper entre dans le staff des Giltinis

Mais s'il ne portera plus les crampons en match officiel, Adam Ashley-Cooper compte garder un lien avec le rugby dans le cadre de sa reconversion. En effet, l'Australien a confirmé qu'il allait intégrer le staff des Los Angeles Giltinis, sous les ordres de Stephen Hoiles. « C'est une opportunité très intéressantes pour permettre aux Giltinis d'intégrer quelques idées et quelques tours que j'ai conservé dans mon carnet tout au long de ma carrière, a déclaré Adam Ashley-Cooper dans un communiqué. La saison dernière avec les Giltinis ont été les douze mois les plus satisfaisant de ma carrière concernant la culture d'équipe que nous avons pu construire et le temps que nous avons pu passer ensemble en tant que joueurs venant des quatre coins du monde. » Mais, au lieu de parler de retraite proprement dite, l'ancien international australien assure que c'est plus une « transition » car, selon lui, « les joueurs de rugby ne partent jamais vraiment à la retraite ». Ce sera aussi l'occasion de transmettre son savoir à une nouvelle génération.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.