Attentat de Christchurch : La belle frayeur d'O'Gara

Attentat de Christchurch : La belle frayeur d'O'Gara©Panoramic, Media365
A lire aussi

Rédaction Sport365, publié le dimanche 17 mars 2019 à 09h00

Ronan O'Gara, ancien entraîneur du Racing 92, a eu peur au moment de l'attentat de Christchurch qui a fait 49 morts ce vendredi. Quatre de ses enfants ont en effet été confinés dans leur école.

L'ancien demi d'ouverture s'est fait une belle frayeur. En effet, Ronan O'Gara, ancien entraîneur adjoint du Racing 92, a été touché de près par l'attentat de Christchurch, qui a fait 49 morts, ce vendredi. L'Irlandais a eu très peur et a raconté, au Irish Examiner, la panique qu'il a ressentie, lorsqu'il a appris la nouvelle. Installé depuis le mois de janvier dernier dans la ville, le coach assistant des Crusaders a été informé de l'attaque par un texto du principal de l'école où sont scolarisés quatre de ses enfants, lorsqu'il se trouvait alors à l'aéroport. Il devait partir pour Dunedin pour affronter les Highlanders en Super Rugby. Cette rencontre a finalement été annulée. L'école en question a été confinée mais sa femme Jessica a finalement pu y accéder et même entrer dans le bâtiment, où « elle est restée, horrifiée, pendant plus de trois heures ». La famille O'Gara a revu d'anciens souvenirs remonter à la surface, à savoir ceux des attentats du 13 novembre 2015 à Paris et Saint-Denis : « Après Paris, Christchurch nous offrait une sensation de sérénité, de bonté, quelque chose qui restaurait notre confiance dans l'humanité et la vie. Jusqu'à vendredi... »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.