Afrique du Sud : Erasmus suspendu deux mois après des critiques vis-à-vis des arbitres

Afrique du Sud : Erasmus suspendu deux mois après des critiques vis-à-vis des arbitres©Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, Media365 : publié le mercredi 17 novembre 2021 à 22h40

Alors que la vidéo dans laquelle il se montre très critique à l’encontre de l’arbitre du premier test-match entre l’Afrique du Sud et les Lions Britanniques et Irlandais, le directeur du rugby sud-africain Rassie Erasmus a été suspendu pour deux mois par World Rugby.



Rassie Erasmus ne pourra pas être aux côtés des Springboks dans les mois à venir. L’ancien sélectionneur de l’Afrique du Sud, qui a cédé son poste à Jacques Nienaber après la Coupe du Monde 2019 remportée au Japon pour occuper la fonction de directeur du rugby, a été sanctionné par World Rugby après avoir émis de vives critiques à l’encontre de Nic Berry, l’arbitre australien ayant officié lors du test-match perdu par les Sud-Africains contre les Lions Britanniques et Irlandais le 24 juillet dernier. En effet, une vidéo longue d’une heure qui était initialement destinée uniquement à World Rugby et à l’arbitre, Rassie Erasmus a émis de nombreuses critiques vis-à-vis de ce dernier dans des termes peu élogieux. Une vidéo qui a ensuite été rendue publique sans que cela n’était initialement prévu. Face à cela, l’ancien sélectionneur des Springboks a été convoqué par une commission de discipline indépendante pour s’expliquer.

Erasmus compte faire appel de la sanction

Dans un communiqué, World Rugby a confirmé que Rassie Erasmus a été reconnu coupable pour les six accusations dont il faisait l’objet, dont la menace de publier une vidéo où il a critiqué la performance de Nic Berry, le fait d’avoir « attaqué, déprécié et/ou dénigré le rugby et les officiels de match » ou encore de ne pas avoir « accepté ou respecté l'autorité et les décisions des officiels de match ». La sanction prise à l’encontre du directeur du rugby sud-africain est une suspension de deux mois « de toute activité liée au rugby » mais également une suspension de toute activités liées aux matchs, soit les entraînements mais également les relations avec les arbitres et les médias jusqu’au 30 septembre 2022. La Fédération Sud-Africaine de rugby (SA Rugby), quant à elle, a été condamnée à payer une amende de 20 000 £ (soit 23 800 €) pour son manque de réaction. Dans un communiqué, autant SA Rugby que Rassie Erasmus ont confirmé leur intention de faire appel de cette sanction.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.