Rugby Championship : Les quatre nations participantes prolongent leur engagement pour dix ans

Rugby Championship : Les quatre nations participantes prolongent leur engagement pour dix ans©Media365

Mathieu WARNIER, publié le mercredi 04 novembre 2020 à 08h30

La SANZAAR, entité organisatrice du Rugby Championship et du Super Rugby, a annoncé l'engagement des quatre nations participantes pour les dix prochaines années.

L'Afrique du Sud ne compte pas rester au ban des nations de l'Hémisphère Sud. Alors que, face à la crise sanitaire, les Springboks ont préféré renoncer à l'édition 2020 du Rugby Championship, lancée ce week-end par l'éclatante victoire de la Nouvelle-Zélande face à l'Australie, mais leur avenir au sein du tournoi est désormais scellé pour dix ans. En effet, la SANZAAR, entité organisatrice du Rugby Championship et du Super Rugby, a confirmé l'engagement jusqu'en 2030 de l'Argentine, de l'Australie, de la Nouvelle-Zélande et de l'Afrique du Sud pour prendre part au tournoi annuel dans le cadre d'une grande réforme tant de la compétition que de sa gouvernance. « Une époque passionnante est à venir pour le rugby dans l'Hémisphère Sud alors que nous allons repositionner notre structure, nos compétitions et notre future direction en tant qu'organisation », assure Andy Marinos, directeur de la SANZAAR.


Un Rugby Championship redessiné à l'avenir

Ce nouvel engagement pour la décennie à venir va de pair avec un Rugby Championship au format renouvelé. Au total, il y a aura douze matchs, chaque équipe jouant l'autre en match aller-retour avec un format de « mini-tournée » similaire à celui mis en place depuis 2019. « Les membres que sont l'Argentine, l'Australie, la Nouvelle-Zélande et l'Afrique du Sud s'engagent pour le Rugby Championship et la poursuite de son évolution, ajoute Andy Marinos. Le renouvellement de l'engagement des quatre fédérations sur l'avenir à long terme du tournoi international est un départ important tandis que nous prenons une nouvelle direction à la fois pour les fédérations et l'organisation pour les années qui viennent. » Une réforme qui s'accompagnera également d'une restructuration des compétitions domestiques et provinciales dont les contours restent à définir.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.