Rugby Championship (J4) : La Nouvelle-Zélande inflige à l'Afrique du Sud la plus lourde défaite de son histoire

Rugby Championship (J4) : La Nouvelle-Zélande inflige à l'Afrique du Sud la plus lourde défaite de son histoire©Media365

Marie Mahé, publié le samedi 16 septembre 2017 à 11h25

Pour le compte de la 4eme journée de Rugby Championship, la Nouvelle-Zélande humilie l'Afrique du Sud (57-0) et lui inflige la plus lourde défaite de son histoire.

La Nouvelle-Zélande n'a laissé absolument aucune chance à l'Afrique du Sud ce samedi pour le compte de la quatrième journée de Rugby Championship. Les All Blacks ont tout simplement atomisé leurs adversaires du jour 57-0. Pourtant le début de la rencontre était bien à l'avantage des Springboks, qui se montraient d'entrée bien en place. Mais pas de quoi faire douter les Néo-Zélandais. Ces derniers lançaient les hostilités au quart d'heure de jeu avec un premier essai inscrit par Ioane, bien aidé par une pénalité rapidement jouée par son coéquipier Smith, qui enchaînait d'une passe au pied (10-0, 17eme). Chaque occasion néo-zélandaise se concluait par un essai. Millner-Skudder faisait également le spectacle pour aller marquer cinq nouveaux points (21eme), bien aidé par l'excellente vision du jeu de Beauden Barrett. Après une interception, l'ailier s'est alors lancé dans une course de 60 mètres suivi de près par un Springbok. Beauden Barrett a bien suivi pour attirer la défense adverse à lui. L'ouvreur délivre alors une chistera pour remettre le ballon à Millner-Skudder qui conclut tranquillement son action.
L'Afrique du Sud était totalement prise de vitesse
Depuis le début de cette édition 2017, Beauden Barrett enchaîne les grosses performances. Ce samedi, le Néo-Zélandais a une nouvelle fois brillé et donc notamment en première période, en variant le jeu et distillant des passes parfaitement millimétrées à ses partenaires. Cette fin de première mi-temps fut un véritable supplice pour l'Afrique du Sud, prise de vitesse par l'entrant en jeu, Scott Barrett (24-0, 34eme) puis dans la foulée par Retallick (31-0, 37eme). Cette dernière action venait de mettre aux prises une vague noire composée de cinq All Blacks face à un défenseur Springbok. La deuxième mi-temps ressemblait à la première, les Néo-Zélandais inscrivant quatre nouveaux essais. Score final 57-0, synonyme de plus large défaite de l'Afrique du Sud contre la Nouvelle-Zélande mais également et tout simplement de l'histoire des Springboks. Les All Blacks, quant à eux, se rapprochent encore un peu plus d'un nouveau titre en Rugby Championship et continuent leur domination sans partage au niveau mondial.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU