Rugby Championship (J1) : La Nouvelle-Zélande et l'Afrique du Sud démarrent bien

Rugby Championship (J1) : La Nouvelle-Zélande et l'Afrique du Sud démarrent bien©Media365
A lire aussi

Guillaume MARION, publié le samedi 18 août 2018 à 19h02

Ce samedi, à Sydney, pour la première journée du Rugby Championship, la Nouvelle-Zélande est allée logiquement s'imposer en Australie (13-38) et débute fort. Avec ce franc succès, les Blacks ne sont plus très loin de d'ores et déjà conserver la Bledisloe Cup. Dans la foulée, l'Afrique du Sud a pris le meilleur sur l'Argentine avec le bonus offensif.

Les Blacks ont frappé fort d'entrée. Ce samedi, lors de la première journée du Rugby Championship, la Nouvelle-Zélande a longtemps buté sur l'Australie, avant de dérouler après la mi-temps et de l'emporter logiquement avec le bonus offensif (13-38). Devant au score en début de rencontre, grâce à des pénalités de Reece Hodge (11eme) et Bernard Foley (22eme), l'Australie a alors profité de l'imprécision proche de l'en-but de son adversaire pour faire la course en tête. Mais, petit à petit, la sélection de Steve Hansen s'est réveillée et est revenue à une longueur à la mi-temps, sur un essai d'Aaron Smith, le demi de mêlée des Highlanders. Cependant, à cause d'une pénalité ratée, ainsi que de la transformation non mise, la Nouvelle-Zélande accusait donc un léger retard sur les Wallabies. La machine Black réparée et lancée, elle est devenue impossible à stopper au retour des vestiaires.

Inarrêtables, les Blacks entrevoient la Bledisloe Cup


Rapidement, Jack Goodhue, le jeune centre des Crusaders, a franchi la ligne pour permettre à son équipe de prendre enfin la tête dans cette rencontre (44eme). Derrière, la Nouvelle-Zélande s'est faite plaisir et Beauden Barrett (53eme), puis Brodie Retallick (64eme) ont permis aux Blacks de se détacher au tableau d'affichage. Si l'arrière australien Jack Maddocks a cru penser relancer un peu cette partie en contre (68eme), Waisake Naholo en a décidé autrement. En faisant parler sa force et sa vitesse, l'ailier néo-zélandais a rajouté deux nouveaux essais en quelques minutes (75eme et 76eme) pour assurer un succès plus confortable aux Blacks et le bonus offensif. Avec ce large succès à Sydney en ouverture du Rugby Championship, les coéquipiers de Sam Whitelock ont une nouvelle fois montré que leur ravir le titre ne serait pas une partie de plaisir. Avant le match retour, le 25 août prochain, les Blacks se sont presque assurés d'empocher la Bledisloe Cup.


L'Afrique du Sud en deux temps


Après le succès des All Blacks, la première journée du Rugby Championship s'est conclue du côté de Durban par un duel entre l'Afrique du Sud et l'Argentine. Un match que les Springboks ont bien lancé avec un essai signé Lukhanyo Am dès la 8eme minute mais, ensuite, ça a été un petit trou noir pour la nation arc-en-ciel avec des essais de Nicolas Sanchez puis de Pablo Matera en un peu plus de dix minutes pour donner l'avantage aux Pumas, réduit avant la sirène par un essai signé Aphiwe Dyantyi. Après un premier acte décevant, Rassie Erasmus a secoué ses joueurs qui sont revenus sur la pelouse du Kings Park Stadium avec une tout autre ambition. Le doublé de Dyantyi puis un essai signé par Makazole Mapimpi dans les dix premières minutes de la deuxième période ont donné le ton autant que les Pumas ont baissé d'un ton. Si Matias Moroni a inscrit un troisième essai argentin, un doublé signé Mapimpi puis une dernière réalisation de Faf de Klerk ont scellé le sort de la rencontre. Avec cette large victoire bonifiée (34-21), les Springboks se placent dans l'aspiration de la Nouvelle-Zélande avant la revanche face aux Argentins, à Mendoza samedi prochain.

(Avec M.W.)

RUGBY CHAMPIONSHIP / 1ERE JOURNEE
Samedi 18 août 2018
Australie - Nouvelle-Zélande : 13-38
Afrique du Sud - Argentine : 34-21

Classement à l'issue de la 1ere journée
1- Nouvelle-Zélande 5 points
2- Afrique du Sud 5
3- Argentine 0
4- Australie 0

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU