Argentine : La suspension de Matera, Petti et Socino levée

Argentine : La suspension de Matera, Petti et Socino levée©Media365

Aurélie SACCHELLI, publié le jeudi 03 décembre 2020 à 09h41

Suspendus à titre conservatoire il y a deux jours par la Fédération argentine, les internationaux Pablo Matera, Santiago Socino et Guido Petti ont vu cette suspension être levée.



Tout pour ça... Il y a deux jours, la Fédération argentine de rugby annonçait que Pablo Matera, Santiago Socino et Guido Petti étaient suspendus à titre provisoire pour avoir écrit des tweets discriminatoires et xénophobes entre 2011 et 2013. Des tweets où Matera parlait de « renverser des Noirs avec sa voiture », notamment, et dénigrait les Boliviens et les Paraguayens. Finalement, la Fédération argentine a annoncé qu'elle levait cette suspension, après avoir entendu les excuses des trois joueurs.

Suspension levée, mais pas de match contre l'Australie

« Conformément aux procédures de World Rugby, qui prévoit un traitement d'urgence en cas de circonstances éventuelles lors d'un tournoi (l'Argentine dispute actuellement le Rugby Championship, ndlr), la commission disciplinaire de la Fédération argentine de rugby a convoqué mercredi les joueurs Pablo Nicolás Matera, Guido Petti Pagadizabal et Santiago Gabriel Socino, comme demandé par le Comité exécutif. La rapidité de cette intervention, la répudiation de ces manifestations exprimée il y a huit ans ou plus, ainsi que la mesure préventive ordonnée par le Comité exécutif de l'UAR (la Fédération argentine ndlr), visaient à faire une analyse approfondie des faits pour une résolution meilleure et plus juste. L'UAR a strictement répudié ce type de manifestation et en même temps comprend que les accusations diffamatoires qui ont été faites causent dommage à tout le rugby argentin sans exception et ne représentent pas ce qu'est notre sport. Au cours de la déclaration, les trois joueurs ont exprimé leur profond regret, réitéré leurs excuses, ratifié que ce n'est pas ce qu'ils pensent et qu'il s'agissait d'un acte imprudent typique de l'immaturité (Matera avait 18 ans en 2011, ndlr). Cependant, ils sont pleinement responsables, c'est pourquoi ils se sont mis à la disposition de la Commission pour enquêter sur les circonstances et chercher à corriger les dommages causés. Le comité de discipline a examiné et valorisé l'attitude des trois joueurs au cours de ce processus, et comprend qu'ils n'ont pas répété des actions similaires au cours de ces plus de huit ans, et qu'ils ont montré pendant ce temps des gens de valeurs fermes et honnêtes et dignes de faire partie de notre équipe. Le processus disciplinaire se poursuit et la Commission parviendra à une résolution finale dans les prochains jours. Dans un premier temps, elle considère que le maintien des mesures préventives n'est pas nécessaire, et décide de lever la suspension des trois acteurs et restaurer le capitanat de Pablo Matera », dit le communiqué de la Fédération argentine. Les trois joueurs ne pourront en revanche pas participer au dernier match du Rugby Championship, samedi en Australie. Une rencontre dont l'enjeu sera la deuxième place finale, la Nouvelle-Zélande étant déjà assurée de remporter le trophée.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.