Champions Cup : Victoire bonifiée du Racing

Champions Cup : Victoire bonifiée du Racing©Media365

Aurélien CANOT, publié le samedi 07 décembre 2019 à 20h42

En supériorité numérique dès la première minute, le Racing 92 s'est imposé largement samedi sur la pelouse des Ospreys (40-19). Une belle opération des Franciliens.

Mal en point en Top 14, le Racing 92 s'éclate en revanche sur la scène européenne. Toujours invaincus dans cette phase aller de Champions Cup, les onzièmes du championnat ont enregistré une nouvelle victoire, samedi sur la pelouse des Ospreys (40-19). Un succès avec le bonus offensif qui permet au Racing de faire une très belle affaire dans l'optique des quarts de finale avant de retrouver lors de la prochaine journée ces mêmes Gallois, cette fois à la Paris-La Défense Arena. Une victoire fleuve, certes, mais une rencontre pas si facile que cela pour les Racingmen, lents à l'allumage. L'entame avait pourtant été idéale pour les Ciel et Blanc, puisque ces derniers s'étaient retrouvés en infériorité numérique dès la... 35eme seconde de jeu et une vilaine semelle de Dan Evans au visage de Teddy Thomas. Un carton rouge qui paralysait paradoxalement l'équipe à XV et le premier essai du match était pour les Ospreys, au bout de seulement sept minutes.

Doublé pour Thomas

Heureusement pour le Racing, s'il a mis du temps à se conditionner à ce faux-rythme, une fois qu'il a trouvé le bon tempo, il a enchaîné les essais (cinq au total), dont deux pour le seul Teddy Thomas, en première mi-temps (24eme et 31eme). En trouvant la faille par deux fois en cinq minutes en début de seconde mi-temps, les Gallois ont un temps semé de nouveau le doute dans le camp francilien, mais Henry Chavancy, auteur du dernier essai de la partie, s'est rapidement chargé d'éloigner les craintes des siens. La Coupe d'Europe fait décidément beaucoup de bien à ce Racing moribond en championnat.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.