Champions Cup (quarts de finale) : Toulon paie cash deux grosses erreurs d'inattention face au Munster

Champions Cup (quarts de finale) : Toulon paie cash deux grosses erreurs d'inattention face au Munster©Media365

Aurélien CANOT, publié le samedi 31 mars 2018 à 18h31

Le quatrième quart de finale de rang de Toulon à l'extérieur en Champions Cup restera longtemps comme celui des regrets pour le RCT. Alors qu'ils avaient le match en main et qu'il ne restait plus que quatre minutes de jeu dans le temps réglementaire, les Toulonnais ont en effet ruiné tous leurs efforts des 76 minutes précédentes sur une énorme erreur d'inattention, la seconde dans cette rencontre au final haletant qui aura tenu toutes ses promesses.

Sur le coup, beaucoup de supporters des Rouge et Noir ont dû reprocher à François Trinh Duc, finalement remplaçant (Fabien Galthié lui avait préféré Anthony Belleau à l’ouverture), de ne pas avoir trouvé la touche sur un avantage en cours en faveur de Toulon. Mais que dire de la passivité folle de Josua Tuisova ? Sûr que son coéquipier avait envoyé son ballon en dehors des limites de jeu, le Fidjien s’est empressé d’aller défendre pour éviter une remise rapide des Irlandais, désertant ainsi complètement son couloir. Malheureusement pour Tuisova et les Toulonnais, Trinh Duc n’a pas trouvé la touche, et pire encore : Andrew Conway, sur un magnifique numéro d’équilibriste, s’est emparé magistralement du ballon et a passé toute la défense en revue avant d’aller aplatir entre les poteaux. Un rush extraordinaire du trois-quart aile irlandais qui a permis au héros de ces derniers instants de crucifier le RCT, battu d’un point par le Munster (20-19) en dépit d’une dernière poussée qui aurait mérité un meilleur sort.

L'essai polémique de Murray après... cinq minutes de vidéo !

Une bévue (à deux têtes pour certains, essentiellement estampillée Tuisova pour d’autres) d’autant plus regrettable qu’elle a fait suite à une autre boulette assez inimaginable de Toulon en première mi-temps. Après un en-avant un mètre devant sa ligne d’en-but, Guilhem Guirado s’était ainsi arrêté complètement de jouer. Un laxisme terrible dont avait profité Conor Murray, trop heureux du cadeau, pour mettre les siens devant au tableau d’affichage alors que tout Toulon criait au hors-jeu. Après cinq minutes à étudier l’action sous toutes ses coutures à la vidéo, l’arbitre, qui aurait dû accorder un essai de pénalité aux Varois au bout de 35 secondes de jeu pour un dégagement à la main illicite devant Chris Ashton, décidait d’accorder cet essai polémique (28eme). Mais lorsque ce même Ashton, 35 minutes plus tard (65eme), inscrivait son 39eme essai en Coupe d’Europe, consécutivement à un superbe travail de Trinh Duc relayé non moins superbement par Mathieu Bastareaud, plus personne dans le camp du RCT n’avait encore la tête à cette décision très discutable de la première mi-temps. Avec ce nouvel exploit de son international anglais, Toulon pouvait en effet faire de nouveau la course en tête (16-13, après un 6-0 en début de match), avec la qualification qui se profilait à l’horizon. Mais la deuxième erreur a été celle de trop pour l’équipe chère à Mourad Boudjellal, privée de cette demi-finale franco-française à Nice face à Clermont ou au Racing 92 qu’il espérait tant. « Tu te prends une touche, mauvaise attente sur la montée et c’est un essai (…) On avait le match en première mi-temps, on l’a perdu sur une erreur de notre part ». Constat froid de Guirado au micro de France 2 après la rencontre, mais tellement représentatif de cette défaite au goût si amer pour Toulon…

CHAMPIONS CUP / QUARTS DE FINALE

Vendredi 30 mars 2018

Scarlets - La Rochelle : 29-17

Samedi 31 mars 2018

Munster - Toulon : 20-19

Dimanche 1er avril 2018

14h00 : Clermont - Racing 92

16h30 : Leinster - Saracens

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.