Champions Cup (Quart de finale) : Le Racing 92 sort Clermont et file en demies

Champions Cup (Quart de finale) : Le Racing 92 sort Clermont et file en demies©Media365
A lire aussi

Marie Mahé, publié le dimanche 01 avril 2018 à 16h00

Ce dimanche, le Racing 92 s'est imposé 17-28 à Clermont au terme d'une prestation convaincante, en quarts de finale de la Champions Cup. Le club francilien est désormais le seul représentant français dans le dernier carré de la compétition européenne.

Après les éliminations de La Rochelle et de Toulon ce samedi, la France était, malgré tout, assurée d’avoir un représentant en demi-finales de la Champions Cup. Ce dimanche après-midi, l’ASM Clermont Auvergne recevait le Racing 92, au stade Michelin, pour un quart de finale franco-français. Si le Racing 92 a eu le dernier mot (17-28) et verra donc le dernier carré de la compétition européenne, ce sont les Clermontois qui ont rapidement pris les choses en main, notamment au tableau d’affichage, dès le début de la rencontre. A la 6eme minute de jeu, Morgan Parra a inscrit une première pénalité, à 23 mètres à droite (3-0) avant de récidiver, cinq minutes plus tard (11eme), cette fois, à 22 mètres à gauche (6-0). A la 18eme minute de jeu, le buteur auvergnat s’est fait justice lui-même à 22 mètres très excentré à gauche (9-0). Quelques secondes auparavant, le Clermontois était resté au sol après un contact assez rude avec Le Roux. Les arbitres s’étaient alors concertés avant d’infliger une « simple » pénalité au Francilien. Après 20 minutes de jeu, Morgan Parra était bien l’homme de ce début de rencontre avec 100% de réussite au pied.

Nakarawa a inscrit le premier essai de la rencontre

Pourtant, l’euphorie allait être de courte durée. A la 22eme minute de jeu, le Racing 92 pensait avoir marqué ses cinq premiers points, grâce à Vakatawa. Finalement, l’essai a été invalidé par l’arbitre, après examen de la vidéo, qui a jugé que Chat avait fait écran devant Vakatawa, afin de lui permettre d’aplatir. Les Franciliens n’ont pas eu le temps de cogiter. Cinq minutes plus tard, Nakarawa, intercalé, feintait la passe et inscrivait officiellement le premier essai des siens (9-5). Un essai transformé, dans la foulée, par Machenaud, à droite. A la 32eme minute de jeu, ce dernier, à 22 mètres à droite, inscrivait trois nouvelles unités pour son équipe, qui passait alors, pour la première fois de la rencontre, devant au tableau d’affichage (9-10). Un avantage de (très) courte durée. Deux minutes plus tard, les Auvergnats reprenaient les choses en main, avec un essai de Betham (14-10), en coin. Morgan Parra, décisif lors de l’action précédente, n’est pas parvenu à réussir sa transformation, en coin à droite. Juste avant le retour aux vestiaires, Machenaud permettait aux siens d’enregistrer un retard d’une seule petite unité, après une nouvelle pénalité inscrite, à 29 mètres à gauche (14-13).

Clermont vit une saison 2017-18 cauchemardesque

Le Francilien récidivait, dès l’entame de la seconde période (14-16, 42eme) avant que Parra ne permette à Clermont de reprendre les commandes, dans une rencontre décidément très serrée (17-16, 45eme). Ce n’est qu’à la 64eme minute de jeu que la victoire du Racing 92 s’est clairement dessinée, après un essai inscrit par l’ « homme de la rencontre » Andreu (17-21), validé par la vidéo malgré l'en-avant de Carter. Face aux poteaux, Machenaud ne s’est pas gêné pour le transformer (17-23). Clairement sortis de leur match, les Clermontois ont encaissé un ultime essai, deux minutes plus tard, par l’intermédiaire de Palu, qui a aplati en position d’ailier (17-28). Un score qui n’évoluera plus, après l’échec de Machenaud dont la tentative de transformation a atterri directement sur le poteau. Les deux formations vivent un exercice 2017-18 totalement différent puisque, si le club francilien est toujours en course pour une qualification en phase finale de Top 14, l’équipe auvergnate n’avait plus que la Coupe d’Europe pour tenter de sauver une saison décidément bien morose...

CHAMPIONS CUP / QUARTS DE FINALE

Vendredi 30 mars 2018

Scarlets - La Rochelle : 29-17

Samedi 31 mars 2018

Munster - Toulon : 20-19

Dimanche 1er avril 2018

Clermont - Racing 92 : 17-28

16h30 : Leinster - Saracens

Vos réactions doivent respecter nos CGU.