Champions Cup : Le Racing obtient son quart à domicile

Champions Cup : Le Racing obtient son quart à domicile©Media365

Gabriel Vanhoutte, publié le samedi 19 janvier 2019 à 18h17

Large vainqueur des Scarlets (46-33) malgré cinquante minutes compliquées face aux Gallois, samedi dans les Hauts-de-Seine, le Racing 92 a obtenu le droit de disputer son quarts de finale sur sa pelouse de la Paris-La Défense Arena. Et même sa demi-finale si les Franciliens se hissent dans le dernier carré.

Mission accomplie pour le Racing 92, qui disputera son quarts de finale à domicile, au même titre que sa demi-finale, si tant est que les Ciel et Bleu se qualifient pour le tour suivant. Mais cela a été tout sauf simple pour les Franciliens face aux Scarlets. Ces derniers avaient l'obligation de l'emporter face à la Paris-La Défense Arena, ce samedi lors de la 6eme et dernière journée de la phase de poules de Champions Cup, pour atteindre leur objectif. Ils l'ont fait, de surcroît sur un score large à l'arrivée (46-33). Toutefois, le score reflète mal les difficultés qu'ont rencontrées les Racingmen pour faire pencher définitivement la balance de leur côté face à des Gallois déjà éliminés et qui n'avaient rien à attendre de cette ultime sortie. Le troisième de la poule a pourtant abordé cette dernière rencontre avec beaucoup de sérieux, au point de donner longtemps du fil à retordre au sixième du Top 14.

Encore une victoire bonifiée pour le Racing !

Grâce à un essai d'Evans, à un un doublé de McNicholl et à l'efficacité de Jones, auteur lui aussi d'un essai samedi, les Scarlets ont longtemps menacé le Racing, dans l'obligation de réagir pour ne pas subir cette défaite qui aurait fait très mal sur tous les plans, d'autant que l'Ulster s'est imposé chez les Tigres de Leicester dans le même temps (14-13). Une réaction intervenue après cinquante minutes, Zebo, par deux fois, Vakatawa et Iribaren ayant la bonne idée d'imiter Imhoff et Chavancy, qui avaient tenté de montrer la voie à leurs coéquipiers en première période. C'est finalement en seconde que les joueurs du tandem Labit-Travers ont obtenu la délivrance tant espérée, leur cinquième victoire bonifiée à la clé. Cela méritait bien un quart devant leur public. En attendant une éventuelle demie.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.