Champions Cup (J3) : Toulouse se rapproche des quarts

Champions Cup (J3) : Toulouse se rapproche des quarts©Media365

Aurélie SACCHELLI, publié le dimanche 08 décembre 2019 à 18h30

Toulouse s'est imposé 23-9 contre Montpellier dans le choc 100% français de la 3eme journée de Champions Cup et se rapproche un peu plus des quarts de finale, alors que cela se complique sérieusement pour le MHR.



Avec le Leinster, Exeter et l'Ulster, Toulouse est donc la quatrième équipe à compter trois victoires en trois matchs de Champions Cup cette saison ! Les Toulousains ont poursuivi leur sans-faute en battant leurs voisins montpélliérains 23-9 ce dimanche à Ernest-Wallon et font donc un grand pas vers les quarts de finale. Dans des conditions rendues difficiles en raison de la pluie, les champions de France ont bien entamé la rencontre en confisquant le ballon. Thomas Ramos a récompensé ses coéquipiers en signant une première pénalité dès la 3eme minute (3-0). Puis la rencontre s'est équilibrée mais est devenue de plus en plus hachée par les mêlées, sous la pluie battante. Ramos a ajouté une nouvelle pénalité, de près de 50 mètres, pour mettre son équipe à +6 (6-0, 24eme). Et finalement, le premier essai du match est arrivé à la 35eme, par Romain Ntamack, grâce à une belle percée de Jerome Kaino (13-0). Benoit Paillaugue a réduit l'écart avant la mi-temps (13-3), mais le MHR n'avait vraiment pas montré grand chose.

Kolbe ovationné

La deuxième mi-temps a été du même acabit. François Steyn a remis Montpellier à -7 (13-6) dès la reprise, mais Romain Ntamack s'est offert le doublé, en marquant sous les poteaux après avoir intercepté un ballon de ce même Steyn (20-6). La pénalité réussie par Paillaugue à la 55eme (20-9) n'a pas refroidi Ernest-Wallon, qui s'est levé dans la foulée pour accueillir son champion du monde et meilleur joueur de la saison passée, Cheslin Kolbe, qui disputait ainsi son premier match cette saison avec les Rouge et Noir. En supériorité numérique suite au carton jaune reçu par Louis Picamoles pour une succession de fautes, Toulouse a ajouté trois points par Ramos (23-9) pour conclure cette rencontre où les hommes d'Ugo Mola n'ont jamais vraiment tremblé. « On a fait un gros match, je suis très content du collectif. Les gros nous ont sortis de situations inconfortables, le banc a été décisif également. C'est un peu bizarre d'affronter un club français, mais dès le premier contact, on oublie tout ça, a réagi Romain Ntamack au micro de France Télévisions. Avec 13 points au compteur, les Toulousains en ont six de plus que Gloucester et huit de plus que Montpellier, où ils se rendront la semaine prochaine. La victoire sera impérative pour le MHR !

Vos réactions doivent respecter nos CGU.