Toulouse - Ntamack : "Pas le match de l'année"

Toulouse - Ntamack : "Pas le match de l'année"©Media365

Thomas Siniecki, Media365 : publié le dimanche 11 avril 2021 à 19h16

Pour une fois, les Toulousains sont tout à fait ravis d'avoir pu gagner sans briller, ce qui n'est pas dans leur marque de fabrique. Sous la pluie clermontoise, aucun essai n'a été marqué par les deux équipes dimanche (12-21).



Ugo Mola, encore tout à sa joie de la qualification de Toulouse à Clermont dimanche après-midi (12-21) en quarts de finale de Champions Cup, a appris dans la foulée que son équipe retrouverait enfin son stade Ernest-Wallon pour une demie à domicile contre Bordeaux-Bègles : "Ce sont quatre très belles équipes, deux habitués puisqu'on va disputer notre troisième demie en trois ans, et deux nouveaux qui sont plus qu'en forme, l'UBB comme La Rochelle." Le quatrième larron sera le Leinster, qui se déplacera à La Rochelle. Le manager toulousain a été "le seul à pouvoir regarder le match de l'UBB, car tout le monde était sur le terrain". A quelques dizaines de minutes du coup d'envoi de Clermont - Toulouse, les Aquitains éliminaient ainsi le Racing (24-21) sur le fil.

Mola : "L'UBB, ce ne sera pas une mince affaire"

"C'était une partie assez incroyable, avec un Matthieu Jalibert XXL qui a tenu les siens à bout de bras. C'est une super équipe, on en est tous conscients, avec un effectif taillé pour les deux tableaux comme le dit son président... Ce ne sera pas une mince affaire. Mais après avoir gagné chez l'Ulster, le Munster et Clermont, ce sera un plaisir de jouer chez nous dans trois semaines."


"On a gagné ce très gros bras de fer au pied", résume enfin Romain Ntamack à propos de ce succès à Clermont, lui qui a inscrit tous les points de son équipe (comme Morgan Parra en face). "On savait très bien que ce serait compliqué, quasiment impossible." C'est en effet la première victoire de Toulouse à Michelin depuis 19 ans. Mais le Stade avait toujours gagné ses confrontations franco-françaises en Coupe d'Europe, une série qui s'étire donc... "On a essayé de réduire un peu la voilure face à ces Clermontois toujours très propres. On est contents, ça a tourné en notre faveur. Les conditions étaient compliquées, mais il faut s'adapter. Ce n'était pas le plus beau match de l'année, il faut savoir les gagner aussi... On ne va pas se focaliser sur une éventuelle finale, on ne peut absolument pas se permettre de penser au titre."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.