EPCR : Les arbitres vont être soutenus face au cyberharcèlement

EPCR : Les arbitres vont être soutenus face au cyberharcèlement ©Panoramic, Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki, Media365 : publié le jeudi 07 décembre 2023 à 12h34

En signalant notamment les auteurs de menaces aux plateformes concernées, il est possible de les inquiéter formellement.



La Coupe du Monde a mis en lumière les dérives contre les arbitres, insultés et menacés de mort sur les réseaux sociaux, particulièrement M. O'Keeffe après le quart de finale perdu par les Bleus contre l'Afrique du Sud (28-29) et si discuté. C'est dans ce but que l'EPCR, l'instance européenne qui gère la Champions Cup et la Challenge Cup, annoncent des mesures afin de protéger leurs directeurs de jeu, à l'aide d'un logiciel spécialisé qui leur permettra d'identifier les harceleurs pour les poursuivre en justice si nécessaire - ainsi que de récolter les données pour affiner la compréhension globale du dossier, et ainsi mieux décider d'éventuelles opérations de sensibilisation.

M. Pearce : "Faire en sorte que les gens comprennent nos choix"

Le président Dominic McKay rappelle que "le bien-être des arbitres est une priorité" : "C'est pourquoi nous décidons d'établir clairement ces niveaux de protection proactifs." Tony Spreadbury, son adjoint spécialement dédié à l'arbitrage, fait part à son tour de sa préoccupation quant à "une hausse très alarmante du harcèlement et des menaces ciblant les arbitres, aussi bien en ligne que dans la vie réelle" : "On veut faire passer le message que non seulement c'est inacceptable, mais que nous allons aussi le surveiller. Nos arbitres sont des acteurs incroyablement importants de nos tournois et nous nous engageons à les protéger autant que possible."

De leur côté, les arbitres continuent leur travail global de pédagogie afin de rendre les règles les plus claires possibles et ainsi éviter toute interprétation néfaste, comme l'indiquait la semaine dernière M. Pearce qui dirigera samedi le match entre le Munster et Bayonne : "Les gens ne seront pas toujours d'accord avec les décisions, c'est la nature du sport. Mais si vous pouvez leur expliquer suffisamment bien et rendre les rencontres faciles à suivre, les spectateurs comprendront mieux. Il faut faire en sorte que les gens comprennent nos choix, et surtout les joueurs, qui savent jusqu'où ils peuvent aller. Nous n'arriverons pas à tout réussir, le rugby est un sport trop difficile pour prendre toutes les bonnes décisions. Mais si vous pouvez les rendre compréhensibles, alors c'est un grand pas de fait."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.