Champions Cup : Une simple amende pour les Saracens

Champions Cup : Une simple amende pour les Saracens©Panoramic, Media365

Nicolas Kohlhuber, publié le samedi 08 février 2020 à 16h01

Les Saracens ne sont pas passés loin de la catastrophe. Dans le viseur de l'EPCR pour avoir aligné un joueur non-qualifié lors de la victoire sur le Racing 92, le club anglais a écopé d'une simple amende.

Après une lourde sanction dans le championnat anglais et une élimination en Coupe d'Angleterre, les Saracens ont failli être disqualifiés de la Champions Cup. Lors de la victoire sur le Racing 92 le 19 janvier dernier, le club anglais avait nommé Titi Lamositele dans son groupe. L'international américain était entré en jeu à l'heure de jeu et a failli causer l'élimination de son équipe. Non pas à cause d'une erreur sur le terrain mais parce qu'il n'était pas qualifié pour cette rencontre. Le permis de travail du pilier de 24 ans avait expiré la veille de ce match décisif dans la course aux quarts de finale. Si les Londoniens avaient réussi à battre les Racingmen (27-24), ils ont été dans le viseur d'une enquête de l'EPCR. L'instance européenne a finalement rendu son verdict. Le club d'Owen Farrell a écopé d'une simple amende. La formation qui avait été épinglée par la Fédération anglaise pour non-respect du fair-play financier, une sanction qui va entraîner sa relégation, va désormais devoir payer 50 000 euros dont 25 000 avec sursis à l'EPCR.



L'équipe de la banlieue londonienne avait plaidé "une erreur administrative par inadvertance" et elle a été entendue. La commission de discipline a justifié son verdict en affirmant que "ceci représente une succession regrettable d'événements provoquée par un oubli d'ordre administratif." Un moindre mal. Le score du match contre le pensionnaire de Top 14 aurait pu être inversé ce qui aurait entraîné l'élimination des Saracens. Et c'est pour cela que cette décision passe mal du côté de La Défense. Le Racing 92 aurait pu récupérer les points de la victoire et prétendre à la réception de son quart de finale de Champions Cup. Il n'en sera rien. Le club francilien va se déplacer sur la pelouse de Clermont alors que les Saracens iront à Leinster.


Une issue sur laquelle a ironisé la direction du club français. Il a publié un communiqué critiquant cette décision. Il y est notamment écrit. "Le Racing 92 prend acte de cette décision grotesque. Félicitons les Saracens pour cette nouvelle prouesse. On sait maintenant qu'un club peut jouer dans sa plus haute division nationale en s'asseyant sur le Salary Cap pendant plusieurs saisons. On sait maintenant qu'un club a la possibilité d'être consacré, cette saison, dans une compétition internationale majeure tout en continuant à se moquer de ses règlements. On sait maintenant qu'un club ne risque que 0.07% de son budget s'il aligne un international inéligible. Rugby école de la vie, ce sport merveilleux n'a pas la même valeur pour tout le monde mais nous serons heureux d'aller jouer chez nos amis Clermontois."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.