Champions Cup : Ugo Mola se livre avant le choc face au Leinster

Champions Cup : Ugo Mola se livre avant le choc face au Leinster©Media365
A lire aussi

Thibault Laurens, publié le mardi 16 avril 2019 à 22h14

En conférence de presse, Ugo Mola s'est exprimé sur la demi-finale à venir de Champions Cup face au Leinster. L'entraîneur du Stade Toulousain refuse l'étiquette de favori tout en encensant l'équipe irlandaise.

Après avoir fait preuve de (fausse ?) modestie avant le quart de finale de Champions Cup remporté face au Racing 92 (21-22), Ugo Mola a une nouvelle fois rejeté le statut de favori lors de la demi-finale qui se profile face au Leinster dimanche. « Le Stade, honnêtement, n'a pas grand-chose à perdre ce week-end, mais beaucoup à apprendre », a tout d'abord rappelé le technicien. Face à l'ogre irlandais, le leader du Top 14 aura fort à faire contre un adversaire qu'il a déjà affronté à deux reprises cette saison. A domicile, les Rouge et Noir s'étaient imposés sur le fil (28-27) avant de couler à l'Aviva Stadium (29-13). Invaincu à domicile en Coupe d'Europe depuis décembre 2015 et une défaite face au RC Toulon (16-20), le Leinster est considéré, à juste titre, comme l'une des meilleures équipes d'Europe. Une donnée qu'a souhaité rappelé Mola. « Le Leinster a la capacité d'hausser son niveau de jeu quand l'adversaire est d'une qualité supérieure (...) J'ai parfois l'impression qu'on ne se rend pas compte du niveau de l'équipe que nous allons affronter ce week-end. Glasgow, face à eux le week-end dernier, a dû réaliser 360 plaquages ... » Une prestation défensive remarquable, qui a débouché sur une victoire des Warriors à l'Aviva Stadium (24-39). De quoi donner des idées aux Toulousains ?

Mola : « S'il y a un moment dans une saison pour réaliser un match parfait, c'est sans doute maintenant »


En effet, il faudra réaliser un match exceptionnel pour espérer se hisser en finale de Champions Cup. Pour cela, Ugo Mola sait pertinemment ce qu'il faudra réussir afin de mettre le Leinster en difficulté : « Lors du match aller, on a su marquer dans nos temps forts. Ce que nous ne sommes pas parvenus à faire au retour (...) S'il y a un moment dans une saison pour réaliser un match parfait, c'est sans doute maintenant. » L'ancien technicien d'Albi a également totalement confiance en son effectif et de ses forces : « Ce groupe se caractérise par sa simplicité, parfois même son insouciance, qui peut parfois être déconcertante. Face à Clermont, l'équipe a prouvé sa capacité à ne pas lâcher et à toujours croire en une issue favorable (...) On a une équipe caméléon, avec des joueurs capables d'évoluer à plusieurs postes. Peut-être aurez-vous des surprises ... » Quant à l'arbitrage, il n'y en aura pas de surprises. Avec Wayne Barnes au sifflet, « l'un des meilleurs au monde, qui favorise le jeu et l'envie de produire un rugby positif » dixit Mola, la rencontre sera dirigée par un arbitre expérimenté. Un arbitre très connu en France, lui qui était au sifflet lors du quart de finale de Coupe du Monde 2007 entre la France et la Nouvelle-Zélande (20-18).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.